Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 10:41

renoir J'avais déjà entendu parler de cette affaire, croyant que c'était une "galéjade" mais, j'ai eu la confirmation de cette histoire à la lecture d'un document on ne peut plus officiel !

Voilà les faits : Nous sommes entre la fin du XIXe siècle et la "Belle-Epoque", au début du XXe siècle. Les toilettes des dames aisées sont recherchées et leurs tenues sont toujours accompagnées d'imposantes capelines aux larges bords, garnies de rubans, plumes, noeuds, fleurs, objets divers (et parfois même d'oiseaux morts et empaillés entiers) !

gravure mode 2

Une première gêne provoquée par ces ornements imposants consistait en le fait que, lors de représentations théâtrales, concerts et autres manfestations, les spectateurs assis derrière était souvent privés d'une partie ou de la totalité de ce qui pouvait se passer devant eux...

Dans les salles de spectacle et de concert, il était donc demandé aux dames de retirer leurs chapeaux, (ce qui en temps normal ne se demandait pas)...

26032013835

Or, l'affaire alla plus loin :

Vu l'ampleur que pouvaient prendre ces couvre-chefs et donc, leur prise au vent, il fallait obligatoirement arrimer solidement le tout sur le chignon à l'aide d'épingles et piques à chapeaux.

Et cela fut l'occasion d'accidents plus ou moins graves : les épingles (pouvant parfois atteindre 20-30 cm de long) dont la pointe dépassait des galurins s'avéraient être de dangereux moyens de balafrer, griffer ou même crever les yeux des personnes passant un peu trop près !

Paire d'épingles à chapeaux avec et sans protection :

26032013836

Les incidents se répétèrent si souvent que des mesures furent prises par les autorités. En voici un exemple avec ce document (Musée du Palais Masséna, Nice) :

24032013821

24032013822

capeline Eugenie (Est-ce pour cela que l'impératrice fait la tête ?)

Heureusement, rien de plus innofensif que notre costume provençal traditionnel avec sa belle capeline fixée sur la tête à l'aide de son innocent rubant !!!

Repost 0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 10:22

expo costume Pont St Esprit

Repost 0
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 09:30

Des promesses de merveilles pour se régaler les yeux...

expo piques

expo chales grenadine

Repost 0
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 10:43

expo costumes dauphn

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 12:34

Quelques clichés de la statue en bronze représentant un pêcheur portant la barreto (et rien d'autre !), plage du Larvotto à Monaco...

Pecheur 2

Il tend tous ses efforts vers son filet qu'il retire de l'eau en s'accrochant à une branche sur le rivage.

Pecheur 3

L'action est prétexte à une belle composition de nu académique visant à monter l'effot.

A ma connaissance, on ne pêchait pas nu autrefois, pas plus que de nos jours, non ?

Pecheur 1

Pecheur 4

Détails de la "barreto", bonnet en laine rouge porté par les pêcheurs.

pêcheur

Gravue représentant un pêcheur coiffé de sa barreto.

pecheur menton

Pêcheur tirant son filet sur une plage de Menton : lui aussi porte son traditionnel bonnet rouge.

Pecheur 5

Plaque indiquant le titre et l'auteur de l'oeuvre (pas de mention de la date).

G. Dussart (1875-1952) est aussi l'auteur des sculptures ornant la façade du musée Océanographique de Monaco, commande reçue en 1903.

Repost 0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 15:00

visite face 4C'est fait : suite à mes bonnes résolutions de début d'année, je me suis atelée à achever mes travaux de couture et bricolage en cours dont cette "visite" débutée à l'automne... 2010 !

visite dos 3

Modèle court derrière et long devant provenant d'un modèle du livre "Lou Vèsti Prouvençau", de Simone et Estelle Nougier.

visite capuche 2

Extérieur : motif écailles vert sapin sur fond bleu canard (récupération d'une ancienne housse de couette usée au milieu !).

Intérieur : reproduction d'après motif ancien végétal sur fond jaune d'or, Souleilado.

boucle visite argent

Pour fermer la cape, une boucle en argent chinée (pour 150 francs à l'époque !).

visite face 1

Et, 20 mètres de bande froncée ont été nécessaires pour réaliser les volants...

(Merci au modèle pour la séance de photo après un après midi bien rempli) !

Repost 0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 15:17

Costume folk Nice 1Le costume niçois, tel que l'on peut le voir aujourd'hui, est un costume folklorique* inspiré pour la femme du stéréotype de la bouquetière et pour l'homme, du pêcheur.


nissa la bella 1La femme porte une jupe rayée de blanc et rouge ou bleu et blanc, un petit corset noir sur une chemise blanche aux manches bouffantes et un fichu à franges (Tiens, des franges, l'Italie pas loin : tu as peut-être raison "Jarladine" de la Bastido !). Un petit tablier symbolique noir brodé en couleur et bordé de dentelles ou plus ample, de couleur assortie.

La coiffe peut se composer simplement d'un chignon entouré de la toursada (ruban noir) ou composé de l'escouffia (résille contenant les cheveux) sur laquelle est posé le caireù (pièce de dentelle entourant le visage).

nissa la bella 6

A gauche, une "toursada" et à droite, "l'escouffia" et son "caireù" (et tout à gauche, un monsieur radieux)...

Bien sûr, la petite capeline de paille à fond presque conique et ornée de broderies et de rubans noirs vient agrémenter le tout.


nissa la bella coupleL'homme porte une culotte rayée blanc et rouge, une chemise de toile ouverte par un lacet et le bonnet rouge typique du pêcheur, la barreto. Pour finir, la taiole, rouge ou bleue, vient marquer la taille.


paysanne nice

Paysanne de Nice, Musée des Vieux Outils, Lucéram (06).

 

Bien évidemment, ces costumes, peu adaptés à la vie quotidienne n'étaient pas réélement portés par nos aieux. Pour se rapprocher un peu plus près de ce qui devait être les vêtements d'autrefois, il faut étudier les tableaux et gravure du XIXe d'artistes comme C. Roassal, H. Trachel, Barberi... qui ont représenté des scènes de la vie quotidienne avec les activités de pêcheur, paysans dans leurs tenues usuelles.

Attention toutefois aux représentations d'hivernants ayant tendance à accentuer le côté pittoresque déjà en vogue à l'époque !!!

Nice paysannes

"Costumes de Nice (Maritime) : Paysannes et petit Vidangeur portant leurs provisions".

Bien loin de l'uniformité visible dans le folklore, les vêtements étaient variés dans leurs formes et leurs matières, souvent simples et grossières. A chaque métier sa tenue, privilégiant le confort et le pratique à l'ornemental.

pêcheur gravurePêcheur de Nice.

Pour aller un peu plus loin et en savoir plus sur le sujet :

costumes nice

(* ne pas confondre avec traditionnel = qui était réélement porté !!!)

nissa la bella dessousCurieuse comme je suis et intriguée par l'ampleur étonnante des jupes des danseuses du groupe folklorique "Nice la Belle", je suis allée demander à une demoiselle de soulever (pas trop haut quand même !) ses dessous... J'ai pu y voir une multitude de jupons tellement amidonnés qu'ils tenaient raides comme du carton !!!

Repost 0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 11:01

Un bel exemple de corset souple pour cette "Lavandière", tableau de Camille Guigou (1860).

lavandiere

Le dos est ajusté par des découpes biens visibles sur ce tableau.

corset mus dragui

Exemples de corsets souples (musée des ATP de Draguignan).

corset2

Dos de corset ajusté par des découpes, le devant est épinglé.

Merci à ma sister pour l'envoi de ce beau document from Paris !

Repost 0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 10:15

armoire tissusJ'ai des moulons de tissus achetés au coup de coeur partout dans la maison... Ils attendent d'être transformés en jupons, caracos, tabliers... parfois, un peu trop longtemps : je les oublie au fond d'un coffre ou d'une armoire sous des strates d'autres coupons multicolores.

Bon, on prend son courage à deux mains (de toutes façons, il fait trop chaud dehors pour travailler au jardin) et, zou ! on se met à trier tout ça...

fichu besançonUn fichu acheté au mètre qu'il faut ourler (à la main) est mis de côté. J'ai bien envie de le mettre pour la prochaine Fête des Moissons. Là, un coupon de toile rayée qui fera un bon jupon de dessous.

Je farfouille, j'en mets partout : le tas qui était à droite diminue et se forme au profit d'un nouveau tas, à gauche...

tissus ursulesEt là, le mirale des tissus provençaux se produit : un coupon à motifs sur fond beige vient se poser par hasard sur le fichu mis de côté et là, l'évidence !!!

Les deux sont faits pour vivre ensemble une belle aventure alors que rien ne l'aurait présagé au début : je destinais un petit fichu sage dans les tons de rose, bordeaux à ce bout de tissu mais il prend vie avec les bleu-verts du fichu mis de côté tout à l'heure !

Et voilou ! J'ai ma nouvelle tenue de paysanne. Ha ! zut, pas de tablier à assortir avec tout ça... Je cogite... Du bordeaux ce coup-ci ? Non, j'essaye... trop terne. Ben, oui : du vert, comme celui du fichu ! Sauf que j'en ai pas... ou si, un vieux drap housse usé au milieu que j'avais mis de côté, au cas où...

Parfait ! Je n'ai plus que 10 jours pour coudre tout ça pour un résultat qui devrait donner à peu près ça :

costume moissons 2011

Repost 0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 09:46

jupe piquée caraco devantCostume (entièrement reconstitué) de "bastidane" aux alentours de 1830.

Le jupon piqué est une réalisation (entièrement piqué main) d'une amie que je ne remercierai jamais assez pour ce cadeau. Pour la photo, il aurait mérité d'être porté avec un jupon de dessous plus épais pour lui donner l'ampleur qu'il mérite. En effet, dans les années 1830, les tenues étaient basées sur l'ampleur : manches gigot bouffantes, jupes "gonflées" de plusieurs jupons.

Le caraco court en coton imprimé, fermé par des épingles, est porté sur un corset souple. Je l'ai acquis lors du "Vide Gardo-Raubo" de Manosque.

Le tablier, en soie et purement décoratif, vient cacher l'ouverture du jupon.

Le fichu est à l'origine une ancienne robe de baptême !

La coiffe (absente pour l'instant !), reste à trouver pour compléter l'ensemble...

jupe piquée caraco

Repost 0

Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives