Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 10:40

Un petit brin de muguet porte bonheur pour vous en plus de gros gros poutouns !

(Désolée si je ne répond pas tout de suite à vos messages, j'ai un peu de mal avec la nouvelle version d'OB) !!!

Bon 1er mai à tous !
Repost 0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 10:56

retameur tableau Parmi les nombreux vieux métiers, celui des étameurs et des rétameurs consistait à préparer et réparer les ustensiles métalliques.

L'étamage est l'action de déposer une couche d'étain (d'un autre métal ou d'un alliage) sur un ustensile, casserole, couvert, clou, bouton... afin d'en empêcher l'oxydation.

etameur photo

chaudronniers

Le rétameur quand à lui enlevait l'ancien étain afin de le refaire à neuf. Il rebouchait les trous des fonds de casseroles et ustensiles en fer blanc.

etameur 2

Ce métier ambulant aujourd'hui disparu, comme celui des raccommodeurs de céramiques par exemple, démontre la notion de recyclage et de réutilisation des objets jusqu'à leur usure complète qui était de mise autrefois.

etameur

Une réflexion sur cette notion de plus en plus remise à l'ordre du jour devant l'accumulation de la quantité d'objets mis au rebuts alors qu'ils pourraient être réparés. Nos modes de consommation actuels nous mènent à l'impasse écologique...

fer blac

A ce sujet, une récente étude est menée sur l'obsolescence programmée de nos appareils électriques... A suivre !

retameur

(Photos : Fête des Vieux Métiers, Allemagne-en-Provence, tableau de Fernand Gaudfroy, Le Rétameur, 1924 et "Vie et métiers d'antan" de G. Bardon et J. Hel)

Repost 0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 15:20

GABIAN 1Je vous ai déjà parlé du gabian, le goélan en provençal. Un très joli documentaire sur cette espèce que je trouve magnifique est passé sur France 3 samedi dernier. Pour découvrir l'histoire de Marus et Joey, les gabians, leurs modes de vie et l'influence que les humains ont eu dans leur évolution, c'est par ici :

http://blog.france3.fr/com-paca/2013/04/08/marius-gandolfi-le-gabian/

Pensez à agrandir la fenêtre (le rectangle en bas à droite), le document dure environ 50 minutes... Une belle réflexion sur notre impact souvent néfaste sur notre environnement. Bon visionnage !

Repost 0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 18:56

Découverte d'une vieille louche exposée en décoration dans une boucherie...

Autrefois, un objet, un vêtement faisaient toute une vie. Chemises, draps, céramiques, paniers, vaisselle, meubles... tout se réparait ou se recyclait une fois hors d'usage. Comme cette louche en cuivre maintes fois rappiécée...

21022013781

On peut voir ici une "pièce" sur une autre "pièce" plus ancienne !

Même de manche a subi un "raccommodage"

21022013783

Parmi les très nombreux petits métiers disparus aujourd'hui, il y avait les étameurs et les rétameurs, artisans amulants qui passaient de village en village afin de retaper les vieux ustensiles usés par le temps... A voir, ICI.

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 10:10

eze vue 2Partons en ballade et découvrons ce village des Alpes-Maritimes perché à plus de 400 mètres au-dessus de la mer.

Entrons dans le coeur du village par cette porte fortifiée...

 eze porte

Ensuite, il faut se perdre dans le labyrinthe de petites ruelles toutes pittoresques...

eze 1

eze 2

Le site a gardé son caractère médiéval avec ses ruelles étroites et de ses passages voutés.

passage 4

eze passage

passage 2

Faisons une halte à l'église Notre-Dame de l'Assomption : ses couleurs et son style baroque nous rappellent que nous sommes tout proches de la frontière italienne...

eglise

De retour dans les ruelles, par quelques trouées, vous appercevrez une magnifique vue sur la mer...

eze vue 1

eze fenetre

Attention ! Les pierres des calades sont tellement usées par des siècles de passages répétés qu'elles sont un peu glissantes quand il fait quelques gouttes (et vous savez que des gouttes, on en a eu cet hiver et ce début de printemps !!!)...

eze calade

Au sommet du village, un jardin exotique est installé dans les ruines de l'ancien château. La vue de là haut est spendide mais... je n'y suis pas allée ! Il commençait à plevoir un peu trop... Raison de plus pour venir voir le village un jour si vous en avez l'occasion !

En consolation, un beau cactus qui profite du micro-climat local...

eze toits

Laissons aller notre imagination... Quels trésors se cachent derrière ces portes anciennes et ces micro jardinets !?!

eze 4

eze 3

eze statue

Peut-être une Juliette se penchant au balcon pour appercevoir son Roméo ???

balcon

Ou peut-être, qui sait, la célèbre "Cabro d'Oro", la chèvre d'or qui hante les lieux secrets de Provence... Mais ceci est une toute autre histoire !

chevre dor

Un dernier regard sur ce beau village dominant la mer et la presqu'ile de Saint-Jean-Cap-Ferrat...

eze vue 4

Le ciel se fait menaçant, il est temps de rentrer se mettre à l'abri...

Repost 0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 16:51

Voilà, après la période maigre du Carême, tous les bienfaits de cette petite diète sont ruinés en un week-end de ripaille...

Repas copieux de gigots et carrés d'agneau bien accompagnés, oeufs en chocolats en abondance...

Résultat : début de semaine un peu... lourd !

Alors, c'est décidé, pour réparer tout ça, ce week-end, on fait un

AÏOLI garni !

06042013843

La recette traditionnelle de l'aïoli garni se compose de haricots verts, pommes de terre, chou fleur, carottes cuits à la vapeur. Ajoutez un oeuf dur par personne et une portion de morue cuite au court bouillon avec un bouquet garni. On y ajoute aussi traditionnellement du calamar ou des petits poulpes et des bulots.

06042013845

Pour accompagner le tout, la sauce appelée "aïoli". Formée des mots "ail" et "oli" (huile d'olive), cette sauce ne se compose à la base que de ces deux ingrédients émulsionnés. Le plus couramment, on y ajoute un jaune d'oeuf. Cela devient alors une mayonnaise à l'ail.

06042013844

Cet excellent repas cumule toutes les qualités : il est peu cher, diététique (vous avez en un repas votre quota de 5 légumes !) et excellent pour la santé (on n'a plus à démontrer les qualités nutritionnelles du poisson, de l'ail et de l'huile d'olive).

Alors, bon aïoli... bien sûr !!!

Comme vous l'aurez remarqué, cet article est un peu "faites c'que j'dis, pas c'que j'fais"... Je vais être honnête : j'ai acheté de la mayo en tube et j'y ai ajouté de l'ail pilé... Ces images sont donc une pure mise en scène mensongère !!!

Repost 0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 11:12

2013 04 07 - FORUM DES ASSO - Affiche 02

Journée bien remplie avec présentation de costumes, concerts, projection de films, conférences...

Repost 0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 17:01

poiss avril vintage

Et comment ça elle est pas fraîche ma morue !?!

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 10:41

renoir J'avais déjà entendu parler de cette affaire, croyant que c'était une "galéjade" mais, j'ai eu la confirmation de cette histoire à la lecture d'un document on ne peut plus officiel !

Voilà les faits : Nous sommes entre la fin du XIXe siècle et la "Belle-Epoque", au début du XXe siècle. Les toilettes des dames aisées sont recherchées et leurs tenues sont toujours accompagnées d'imposantes capelines aux larges bords, garnies de rubans, plumes, noeuds, fleurs, objets divers (et parfois même d'oiseaux morts et empaillés entiers) !

gravure mode 2

Une première gêne provoquée par ces ornements imposants consistait en le fait que, lors de représentations théâtrales, concerts et autres manfestations, les spectateurs assis derrière était souvent privés d'une partie ou de la totalité de ce qui pouvait se passer devant eux...

Dans les salles de spectacle et de concert, il était donc demandé aux dames de retirer leurs chapeaux, (ce qui en temps normal ne se demandait pas)...

26032013835

Or, l'affaire alla plus loin :

Vu l'ampleur que pouvaient prendre ces couvre-chefs et donc, leur prise au vent, il fallait obligatoirement arrimer solidement le tout sur le chignon à l'aide d'épingles et piques à chapeaux.

Et cela fut l'occasion d'accidents plus ou moins graves : les épingles (pouvant parfois atteindre 20-30 cm de long) dont la pointe dépassait des galurins s'avéraient être de dangereux moyens de balafrer, griffer ou même crever les yeux des personnes passant un peu trop près !

Paire d'épingles à chapeaux avec et sans protection :

26032013836

Les incidents se répétèrent si souvent que des mesures furent prises par les autorités. En voici un exemple avec ce document (Musée du Palais Masséna, Nice) :

24032013821

24032013822

capeline Eugenie (Est-ce pour cela que l'impératrice fait la tête ?)

Heureusement, rien de plus innofensif que notre costume provençal traditionnel avec sa belle capeline fixée sur la tête à l'aide de son innocent rubant !!!

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 16:06

Mémé Mounic m'a récemment envoyé un joli diaporama sur l'école d'autrefois (pour ceux qui le veulent, envoyez-moi un petit message). J'ai alors repensé aux Journées du Patrimoine lors desquelles j'ai eu l'occasion de recréeer une classe d'école du début du XXe siècle. J'ai aussi retrouvé dans mes archives une image d'un artiste américain qui me touche beacoup, il s'agit de Norman Rockwell (1894-1978) voir le site officiel (en anglais ! Cliquez sur "gallery" pour voir ses oeuvres)

NormanRockwell

Tout est dit dans ce tableau : L'émotion contenue de l'institutrice devant cette classe d'enfants que l'on devine un peu active mais pleine de respect pour leur maîtresse et dont ils n'ont pas manqué de se souvenir de l'anniversaire.... Les petits cadeaux sur son bureau, les messages sur le tableau noir, les enfants raides comme des piquets qui ont eu sans doute du mal à retenir secrète leur surprise...

Je vous laisse (re)découvrir ses nombeuses oeuvres sur internet : toutes fourmillent de détails souvent drôles, parfois émouvants...

Repost 0

Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives