Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 10:26
Rien que l'évocation de son nom nous fait rêver ...
Allez, venez, on part en voyage !

Mais, avant de partir, quelques données géographiques pour mieux maîtriser le sujet :

La superficie de la Méditerranée est de 2,5 millions de km2. Son littoral compte 46 000 km de côtes. Sa profondeur moyenne est de 1 500 m et sa pronfondeur maximale est de 5 150 m au large du Péloponnèse. On dénombre 69 fleuves s'y déversant.

Les pays qui la bordent sont : l'Espagne, la France, Monaco, l'Italie, la Slovénie, la Croatie, la Bosnie Herégovine, le Monténégro, l'Albanie, la Grèce, la Turquie, la Syrie, le Liban, Israël, l'Egypte, la Libye, la Tunisie, l'Algérie et le Maroc. Ne pas oublier en son centre Malte et Chypre. Ses principales îles sont aussi la Crête, Rhodes, la Sardaigne, la Corse, la Sicile, Malte et les Baléares.

La Méditerranée est une mer presque entièrement fermée entre Europe, Asie et Afrique. Sa seule ouverture vers l'océan Atlantique se fait pas le détroit de Gibraltar, large de 14 km. (photos NASA). Le canal de Suez percé en 1869 la relie à la mer Rouge.
La Méditerranée doit son nom en latin "mare medi terra" (mer au milieu les terres) du fait qu'elle est située entre ces continents.
La majorité des pays la bordant la nomment "mer du milieu" ou "mer blanche" chacun dans sa langue.
Le Romains l'appelaient aussi "Mare Nostrum" (Notre Mer) au temps où ils avaient exploré et concquis une grande partie de son bassin.
Depuis l'Antiquité, elle permet des échanges commerciaux, culturels et a joué un grand rôle dans le développement de la civilisation occidentale.


Aux niveaux géographique et géologique
, elle se divise en deux bassins distincs séparés par des hauts-fonds située entre la Sicile et la Tunisie. La Méditerranée se trouve entre deux palques (palques africaine et eurasienne). ces palque ayant tendance à se rapprocher, les colisions entraînent une forte activité sismique et volcanique sur la zone (Vésuve, Etna...).

Historiquement, la Méditerranée est le vestige d'un ancien océan plus vaste nommé la Téthys. Puis, le détroit de Gibraltar s'est progressivement refermé créant ce vastre espace salé. Son taux de salinité moyen est de 3-4%. Son renouvellement en eau se fait environ tous les 90 ans.

Ecologiquement, sa faune et sa flore son riches mais menacées : les herbiers de posidonie, plante marine jouant un grand rôle dans l'oxigénation et la purification de l'eau, sont en regression.

    Au-delà de son aspect symbolique de lien d'échange historique entre les continents, les peuples et les cultures... c'est aussi le merveilleux paysage que je retrouve chaque jour en ouvrant mes volets !

Pour plus de renseignements, le site d'une association dédiée à sa connaissance et sa sauvegarde : MEDITERRANEE 2000.
Repost 0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 13:22
        Le tampon à broder se compose d'une âme de bois dans laquelle est isséré le motif en métal ou, plus récemment en caoutchouc collé. Il représente des frises de festons, des initiales ou des motifs destinés à l'impression des "indiennes".

        Il en existe aussi des modèles sous forme de rouleaux pour faire des frises continues et réguières.

        Ils étaient trempés dans un lavis léger ou une poudre de craie bleutée qui partait au lavage. J'ai toutefois eu l'occasion d'acheter sur un vide grenier un jupon ancien festonné selon cette technique qui n'avait jamais été porté ni encore moins lavé : il portait encore quelques traces bleues laissées par le tampon...
Repost 0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 09:28
    Pour inaugurer le classement des articles de ce blog en catégories, voici un sujet qui tiendra sa place dans la rubrique "boire et manger". En effet, quels arômes racontent mieux notre région que les Herbes de Provence...

Rien qu'à les sentir, vous êtes déjà dans la garrigue !!!

    Le mélange d'origine se compose : de thym, de romarin, d'origan et de sarriette. Mais peuvent aussi entrer dans sa composition le serpolet, la marjolaine, le basilic, le cerfeuil, l'estragon, la sauge, le laurier sauce ou le fenouil.
Une autre variante de ces plantes peut se présenter sous forme de bouquet garni.

    Je fais bien sûr confiance à votre bon goût cullinaire pour trouver toutes les merveilleuses manières d'agrémenter vos grillades, plats, sauces, rôtis, poissons avec ce savoureux mélange aromatique !

    L'apellation "herbes de Provence" est un terme général et malheureusement, la grande majorité de celles trouvées dans le commerce proviennent des pays de l'Est, du Magrheb ou même de Chine !!!
Rares sont les mélanges composés à base de cueillettes d'herbes sauvages, pourtant de loin les meilleurs contrairement à ceux à base de plantes cultivées...
Heureusement, depuis le 13 novembre 2003, la Commission Nationale des Labels et Certifications a attribué le Label Rouge au mélange "herbes de Provence". Il existe même une Association Interprofessionnelle des Herbes de provence (l' AIHP) !

E
n
plus d'être savoureuses, nos herbes ont des vertus : non, elles ne se fument pas, mais elles sont même excellentes pour la santé :

- Le thym (farigoule) qui existe en plusieurs variétés, facilite la digestion sous forme de tisane. Il soulage les affections respiratoires, les inflammations de la gorge et de la bouche car il contient du thymol aux vertus bactéricides et antiseptiques.
- La sarriette (le pèbre d'ail : poivre d'âne) entre dans la composition de la Chartreuse, la célèbre liqueur !


Un dernier petit truc : le romarin, mariné quelques jours dans de l'huile d'olive, accompagne à merveille un petit fromage de chèvre frais...

Repost 0
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 14:46
    Intriguée, au gré de mes ballades, par une porte sculptée dans de la pierre de couleur verdâtre, je me suis intéressée à ce minéral appelé serpentine…

La Serpentine (marbre serpentin ou serpentinite) est un minéral de la famille des silicates lamellaires faisant partie du groupe de la kaolinite-serpentine. La serpentine est le constituant essentiel des serpentinites, roches ophiolitiques (du grec ophis, serpent, et lithos, pierre) dont l'aspect rappelle les écailles de ces reptiles. La serpentine est aussi le marbre vert (porphyre vert) de l’Antiquité.

Ses caractéristiques principales sont son aspect « soyeux et onctueux », qui rappelle celui du jade. Son toucher est gras et elle a une faible dureté : elle se raye, selon les variétés, au couteau, voire avec l'ongle. Cette fragilité fait que ces ornements sont souvent très érodés par les intempéries et la pollution. Veinée de calcaire, sa couleur selon les variétés, va du vert olive pâle au vert sombre.
Photo Wikipédia.





On en trouve dans le Var, dans des carrières entre La Croix-Valmer et Cavalaire. C’est pour cela qu’elle était très utilisée à St Tropez à la Renaissance et au début de l’époque classique pour des encadrements de portes de bâtiments privés bourgeois ou publics.

Elle était l’ornement de prestige typique du pays comme le montrent la porte de la chapelle de la Miséricorde et la porte dite « des Maures » ou « du Turc » (photos) à Saint Tropez.










    Ouvrons grands les yeux, levons le nez et tous les secrets de notre environnement s’offrent à nous !!!




















    Merci à l’office du tourisme de St Tropez pour ses précieux renseignements.
Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 14:09
        Le rocher de Roquebrune (Var) qui domine la plaine de l'Argens est daté de 280 millions d'années. Il culmine à 373m d'altitude. Ce bloc rocheux isolé ne mesure que 4 km de long sur 2 de large environ mais sa silhouette impressionnante, bien dégagée fait qu'il est visible de loin.

       Peut-être avez-vous déjà apperçu de l'autoroute les trois croix particulières qui le couronnent ?

Voici leur histoire...

De tout temps, ce rocher a eu une valeur symbolique et magique importante. La légende raconte que lorsque le Christ mourut sur la Croix, le rocher se fendit en 3 failles symbolisant les trois plaies ou encore les trois croix du Calavaire.
Suivant cette croyance, les gens y avaient édifié trois croix à son sommet et s'y rendaient en pèlerinage.
Mais, ces trois croix disparurent avec le temps jusqu'à ce qu'un artiste, Bernar (sans "D") Venet décide de redonner corps à cette légende en y installant trois nouvelles croix en acier de plus de 4 m de haut et pesant plus d'une tonne chacune. Elles furent inaugurées en 1991.
Pour leurs formes bien particulières, cet artiste s'est inspiré de trois célèbres oeuvres représentant des Crucifixions : une fresque de Giotto et des tableaux de Grünewald et Le Greco.
 Ainsi, le rocher a retrouvé son ancienne et historique appellation de "Rocher des trois croix".

Giotto, Crucifixion,1303-1306, fresque, 200 x 185cm, église de l'Arena, Padoue.
    Mais, le rocher cache d'autres secrets : voici une autre légende qui tourne autour de sa forme et de ses formes...
Il se raconte qu'une belle jeune femme avait décidé d'y mener une vie d'abstinence et de prières. Mais, un jour, un homme, chassant dans les parages, fut attiré par sa beauté. Face à ses avances insistantes, elle s'enfuit
mais l'homme se lança à sa poursuite.
Acculée dans un endroit sans issue, elle pria la Vierge de l'aider : alors, le rocher s'ouvrit juste assez pour laisser passer la jeune femme qui échappa à l'homme. Depuis, il est dit que seules les êtres vertueux peuvent franchir le "Saint Trou", les autres devant faire le tour en guise de pénitence !!!

Selon l'endroit où l'on se trouve, le rocher peut se voir sous plusieurs formes dont celle d'une femme couchée : on distingue le visage et sa longue chevelure, la poitrine et des jambes. La portion de route d'où elle se voit le mieux porte le nom de "Montée de la Femme Morte"...

    Bon, voilà pour cette semaine... C'est les vacances pour les enfants, donc, malheureusement pas pour moi !!! Je n'aurais pas le temps de vous répondre dans l'immédiat, mais, je vous retrouve dès la semaine prochaine !

Amitiés à tous.

Repost 0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 10:04
    Non, le Rinquinquin n'est pas un célèbre chien berger des années 1950-60 mais une boisson apéritive de Provence dont voici la recette :



        Ingrédients :

- Environ 400 feuilles de pêcher.
- 1 litre d'alcool blanc de fruits;
- 4 litres de vin blanc sec.
- 650g de sucre.

        Progression :

Laver et essorer les feuilles, les mettre à macérer dans un  bocal fermant hermétiquement avec l'alcool de fruits. La macération doit durer 40 jours.
Faire chauffer à petit feu, deux bouteilles de vin blanc avec le sucre. Lorsque le sucre est fondu, retirer du feu, compléter avec les autres bouteilles de vin et ajouter le jus de macération des feuilles préalablement filtré. laisser refroidir puis mettre en bouteille.

Bien bouché, cet apéritif peut se garder plusieurs années s'il n'est pas bu avant. Il se boit l'été bien frais (avec modération totu de même !!!).


Autrefois, en Provence, le pêcher était utilisé comme végétal thérapeutique : on se servait de ses feuilles, ses fleurs, ses noyaux ainsi que de sa gomme.

Le nom de rinquinquin vient du provençal "requinquilhar" (ragaillardir) et a donné en plus ou moins bon français le mot "requinquer".


Donc, bonne préparation et... soignez vous bien !!!
Repost 0
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 08:17
    La Tarentola mauritanica, dite "gecko des murs" est un animal nocturne de la famille des lézards, son nom, le gecko, viendrait du petit cri qu’il pousse : « geek-ho ! ».

Mais nous, dans le Sud, on l’appelle TARANTE...


    Sa grande particularité réside dans le fait que ses doigts sont munis de ventouses lui procurant une étonnante adhérence et de littéralement « marcher au plafond »… Les scientifiques, s’y intéressent de près et tentent de reproduire artificiellement ses incroyables ventouses.



    Ce sont des animaux tout à fait inoffensifs et sont même des « amis des jardiniers » car chassent les insectes nuisibles. Observez bien, si vous en avez l’occasion, leur technique de chasse : la tarante s’avance doucement de la proie repérée puis, prête à bondir, elle agite doucement sa queue au moment de passer à l’attaque…

    Pourtant, malgré son aspect sympathique, une légende familiale en fait la terreur des femmes de notre famille :
On se raconte, depuis plusieurs générations, qu’une de nos arrières-arrières-grand-mères, passant une soirée d’été sur la terrasse de sa maison à Menton aurait reçu sur la tête une tarante qui serait tombée du plafond.
Les femmes à cette époque portaient les cheveux longs et noués en chignon. L’animal là-dedans aurait paniqué, s’y serait empêtré. Alors, pour l’en déloger, la seule solution fut donnée par mon arrière-arrière grand-père qui, ne faisant ni une ni deux, aurait coupé le chignon au ras du crâne de la pauvre grand-mère !!!
Depuis cet événement toutes les femmes de la famille ont une belle frousse (injustifiée) de ce petit animal…

Voici pour la légende... Si vous désirez en savoir plus et voir de belles images de geckos, c’est d’ici que je tiens mes sources :

www.dinosoria.com/gecko.htm



Repost 0
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 17:47
    Par le biais de Nadine qui nous l'a fait connaître, voici le blog d'Artaban, un ami du Nord que je vous invite à visiter : laissez lui un petit message d'encouragement, merci pour lui !!!

Repost 0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 14:48
    La silhouette élancée du cyprès fait partie intégrante de nos paysages provençaux.

    Son nom viendrait de la légende de Cyparissos qui, pris d'un cruel regret après avoir tué son cerf vafori, aurait demandé aux dieux de verser des larmes éternellement en guise de deuil. Son voeu est exhaussé et il est aussitôt transformé en cyprès. L'arbre devient alors, dans le monde méditerranéen, un symbole funèbre, de deuil et de tristesse. C'est d'ailleurs l'arbre que l'on trouve le plus fréquemment dans les cimetières. Mais, cette métamorphose évoque aussi une manière d'attiendre l'éternité, il est également symbole d'immortalité.

Quand il est présent par groupe de trois arbres à proximité d'une chapelle, il évoque alors la Sainte Trinité.
D'un côté plus pratique, les cyprès, plantés en ligne, forment un écran pour briser le souffle du mistral.

Cet arbre à l'aspect graphique a beaucoup inspiré les artistes : Van Gogh disait du cyprès, dans une lettre à son frère, qu'il est "beau comme un obélique égyptien". Léo Lelée, le célèbre imagier d'Arles l'a également beaucoup représenté dans des compositions en frise de style art déco.
Pour en savoir plus sur Léo Lelée, ses farandoles d'arlésiennes et toutes ses autres créations, allez faire un tour de ce côté.

Repost 0
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 13:25
Le radassié est un meuble typiquement provençal réinterprétant le canapé.
Il se présente sous la forme d'un banc composé comme une série de 2, 3 ou 4 sièges simples accolés avec un accoudoir à chaque extrémité et un dossier continu unique.

L'assise est en paille tressée, le cadre en bois est laissé naturel ou peint, simple ou sculpté d'un décor floral. Les pieds sont aussi plus ou moins ouvragés.
Pour plus de confort, le radassié peut être garni de coussins.

Mais, d'où vient ce nom particulier ? En fait, radassié est un mot formé sur le mot "radassa" qui signifie paresser, se prélasser en provençal.

Une variante, la radassière est maçonnée et garnie de coussins confortables inspirée des sofas turcs.

    Alors, puisque le génie provençal a fait un meuble à la gloire de la paresse, n'hésitez plus à vous "radasser"... C'est si bon de temps en temps !!!
Repost 0

Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives