Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 13:30

f.sardou    Fernand SARDOU était un chanteur et acteur né en 1910 à Avignon. Très vite,  attiré par le monde de la chanson, il fait ses premières armes dans de petites salles de concerts.  Il montera à Paris mais, pendant la seconde guerre mondiale, revient en Provence où il se produira et connaîtra quelques succès.
Il se marie avec Jacqueline Labbé, dite Jackie Sardou qui donnera naissance à leur fils, Michel Sardou.
Fernand Sardou connaîtra son premier grand succès à l'Alhambra à Paris, avec sa chanson "Aujourd'hui peut-être" en 1946.
Devenu célèbre, il sera l'acteur-chanteur méridional préféré des français. En 1949, il fait un triomphe dans Méditerranée avec Tino Rossi. Fernand Sardou a notamment joué dans des films de Marcel Pagnol, Henri Verneuil, Jean Renoir…

« Aujourd'hui peut-être » est une chanson dont les paroles sont un peu le cliché de la paresse légendaire des provençaux… (Pourquoi je me sens si concernée en ce moment par mes tendances à la procrastination ???).

 

Toujours un plaisir à réécouter, en voici les paroles…

Devant ma maison y a un pin terrible
Dont la grosse branche pourrait bien tomber.
Pour mon pauvre toit, quelle belle cible.
Cette branche-là, je vais la couper


Pin


Aujourd'hui peut-être, ou alors demain.
Ce sacré soleil me donne la flemme
Je la couperai... té : après-demain
Et si je peux pas la couper moi-même
Je demanderai à l'ami Tonin
Qui la coupera aussi bien lui-même.
Ce n'est pas qu'on soit feignant par ici
Mais il fait si chaud dans notre Midi.

J'ai de beaux lapins, des lapins superbes
Mais ils ont toujours envie de manger.
Il faut tout le temps leur couper de l'herbe
Et je devrais bien leur en ramasser


lievre durer


Aujourd'hui peut-être, ou alors demain.
Ces sacrés lapins me donnent la flemme.
Je la couperai... té : après-demain
Et si je peux pas la couper moi-même,
Hé bé je lâcherai tous mes beaux lapins
Qui la couperont aussi bien eux-mêmes.
Ce n'est pas qu'on soit feignant par ici
Mais la terre est basse dans notre Midi.

Le soir de mes noces avec Thérèse
Quand on s'est trouvé tout déshabillés
En sentant frémir son beau corps de braise
Je me suis pensé : "Je vais l'embrasser"


corset photo


Aujourd'hui peut-être, ou alors demain.
Moi les émotions, boudiou, ça me rend tout blême.
Je l'embrasserai... té : après-demain
Et si je peux pas l'embrasser moi-même
Mais soudain ça m'a pris au petit matin.
On est déchaîné chez nous quand on aime
Et deux mois après... j'avais trois petits.
Nous sommes les rois dans notre Midi !

Repost 0
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 00:00

raspal portrait     Antoine RASPAL et un peintre arlésien né à Arles en 1738.
Sa famille déjà est versée dans le goût des arts : son père pratique la peinture en amateur et son grand-père maternel est sculpteur.
Antoine obtient rapidement de nombreuses commandes, essentiellement des portaits. En 1760, il quitte Arles pour entrer à l'Ecole de l'Académie Royale. En 1775,  il revient à Arles pour s'occuper de sa sœur devenue veuve et veiller à l'éducation du jeune Jacques Réattu, son neveu, futur peintre lui aussi.

A la fin de sa vie il se désintéressera progressivement de la peinture probablement parce qu'il ne peut plus en vivre. Dès 1786, il ne peint pratiquement plus, puis vers 1800, prend les fonctions de juge de paix de la ville d'Arles. Il décèdera dans sa ville natale en 1811.

 

    Contrairement à la peinture qui se pratiquait alors, il est surtout influencé par les compositions liées à la vie locale, en particulier les costumes arlésiens.

Le Musée Réattu d'Arles conserve plusieurs tableaux de cet artiste rare, dont son chef-d'œuvre l' "Atelier de couture à Arles" peint vers 1760.

Raspal Couturieres

    Ce tableau est un document particulièrement intéressant par la représentation des costumes que portent les couturières et les vêtements pendus au fond de leur atelier, fruit de leur travail. Fichus, robes, coiffes, imprimés sont très bien détaillés et donnent une idée de la manière de se vêtir des femmes à Arles au milieu du XVIIIe siècle.


Raspal famille

Autoportrait d'Antoine Raspal avec sa famille, Musée Réattu, Arles.

 

    Pour voir les principales œuvres d'Antoine Raspal :

- Musée Réattu, Arles : Auto-portrait, Atelier de couturières, Famille du peintre.
- Museon Arlaten, Arles : Portrait de dame, Laveuse au pont de l'observance.
- Musée Granet, Aix-en-Provence : Jeune arlésienne portant l'ancien costume.
- Musée Grobet-Labadié, Marseille : Trois portraits d'arlésiennes : Arlésienne aux œillets, Arlésienne aux yeux bleus et Arlésienne aux yeux marrons.

 

(Source : Wikipédia).

Repost 0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 10:00

Auto 

 

    La garde robe de la provençale s'adaptant à la fin des beaux jours, les capes ramoneurs sont de sortie et les couleurs plus chaudes et sombres font leur retour, à l'image de ce que nous offre la nature...

 

Photo001#3 Pommes, poires, raisins... les fruits de saison décorent les fichus.

 

pommier

couleurs-automne 2791 Les marrons frileux dans leur manteau pointent le bout de leur nez... Réchauffons-les vite au coin du feu !!!

 

 

Photo004 C'est le moment de sortir les vêtements chauds. Ici, une cape ramoneur dont la partie supérieure peut se rabbatre sur la tête en guise de capuche. Le nom de "ramoneur" provient du fait que ce genre de cape était taillé dans des tissus imprimés de motifs sur fond sombre.

couleurs-automne 2805 Tiens, un visiteur dans le jardin : lui n'a pas besoin de cape avec sa belle fourrure rousse ! Fais vite tes réserves pour l'hiver mon petit !!!

Photo001#2

    Dernier achat de la saison : un fichu aux couleurs automnales qui peut aussi servir de jetté de lit ou de sur nappe.

Photo003#2


Automne

Profitez des belles couleurs que nous offre cette saison et...

couleurs-automne 2766

...gare aux champignons que vous trouverez sur votre chemin !

Repost 0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 10:20

 

couturière tableau-copie-1    Un petit lien vers un blog ami, celui du Papet de Vaurias, pour ceux qui ne le connaissent pas encore, avec un très intéressant article sur l'origine et la vraie technique du "boutis" (et pas ces "contrefaçons" piquées à la machine que l'on trouve sur les marchés et qui se disent boutis !!!).

 

 

Es aqui...

Repost 0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 09:43

Melusine    La fête de la Toussaint approchant, nous voyons arriver fantômes, squelettes, vampires et autres démons venus des Etats Unis depuis quelques années… Je veux bien sûr parler de la fête d’Halloween. Mais, pourquoi aller chercher ailleurs ce que nous avons déjà chez nous ? Et oui, nous avons eu aussi des sorcières en Provence, les "masques", souvent accompagnée de leur "matagot"…
    D’après des textes anciens et des faits historiques, la réalité des choses n’est malheureusement pas si plaisante pour preuve quelques comptes rendus de "procès"
pour sorcellerie dans notre région…


- Cassis (Bouches-du-Rhône), le 16 juillet 1614, trois femmes considérées comme des diablesses passèrent publiquement de vie à trépas. On ne leur laissa aucune chance : elles furent d’abord étranglées puis pendues et enfin brûlées…
 
- A Castellar (Alpes-Maritimes), la mémoire reste marquée par le procès en sorcellerie de Peirinetta Raibaud. Elle eut le tort de se marier à Castellar avant de se séparer de son mari. Un foyer de pratiques de sorcellerie fut repéré à Menton et un procès religieux eu lieu en 1618 : ses complices lui rejetèrent la faute et elle fut condamnée pour hérésie en 1623. D’abord étranglée, elle fut ensuite brûlée devant l’église malgré les réticences du curé du village. Celui-ci écrivit sur le registre des décès : « C’était une pauvre femme »…

- Roquebrune (Var) : En 1428, Nostradamus dit que deux sorcières y auraient été brûlées...
gericault

Tableau de Géricault, monomane de l'envie.


    La répression de prétendues sorcières (très peu de procès de sorciers sont attestés : les trois quart sont des femmes !!! ) voit son apogée entre 1560 et 1660, alors que guerres, pestes et disettes semaient la misère et la peur. Les procès étaient souvent expédiés, les aveux étant faits sous la torture et les menaces.

On sort à peine du Moyen-Âge mais on n’est pas encore dans la pleine période humaniste des « Lumières »…

    De nombreux noms de lieux gardent le souvenir de ces êtres sans doute à part pour l’époque, vivant différemment mais, qui étaient surtout des boucs émissaires, victimes de la peur, de l’intolérance, de la jalousie ou des propres fantasmes de leurs juges…

- La Valmasque (la "vallée de la sorcière"), dans la Vallée des Merveilles (Alpes-Maritimes) fut nommée ainsi à cause d'une légende locale : une sorcière nommée la Masca, accusée de tous les maux du village comme les mauvaises récoltes, aurait été chassée dans cette aride et inquiétante vallée déserte.

- Le Parc de la Valmasque, sur les communes de Mougins et Valbonne (Alpes-Maritimes) aurait aussi abrité sa sorcière.

 

    Faisons que la tolérance et la rencontre de l'autre ne donnent plus de telles "chasses aux sorcières" : je vous laisse réfléchir à tout cela et vous souhaite une agréable journée...

Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 20:26

    Albert Dubout est un dessinateur humoriste et peintre né en 1905 à Marseille. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais vous avez sûrement vu un jour une reproduction de ses oeuvres tant elles sont passées dans l'imagerie populaire.

dubout autop

Autoportrait.

     Il étudie à l'École des Beaux-Arts de Montpellier et ses premiers dessins sortent dans "L'Écho des Etudiants" en 1923.

En 1929, il illustre son premier livre. Il en illustrera par la suite près de quatre-vingt, parmi lesquels des oeuvres de Boileau, Beaumarchais, Mérimée, Rabelais, Villon, Cervantès, Balzac, Racine, Voltaire, Rostand, Poe, Courteline et simultanément des textes officiels (code des impôts), des « San Antonio »...

Il collabore à divers journaux et revues dont Le Rire, Marianne, Ici Paris…

tableaux dubout    Il réalise aussi des affiches de cinéma et de théâtre ainsi que des décors. Dubout illustrera la première affiche du film "César" de Marcel Pagnol : ce sera le début d’une longue amitié entre les deux hommes. Il travaille également dans la publicité, fait de la peinture à l'huile et illustre des pochettes de disques.

dubout portrait pagnolIllustration pour "La Gloire de mon père" de Marcel Pagnol.

    Il a marqué plusieurs générations par ses dessins humoristiques : les plus célèbres sont ses foules fourmillant de détails cocasses (parfois grivois !), ses chats (dont on voit le "trou de balle") et sa caricature du couple (la grosse bonne-femme et son petit bonhomme ! )…

couple dubout

Couple à la Dubout...

    Il sera décoré de la Légion d’Honneur des mains du Président Vincent Auriol. Il décède en 1976 à Saint Aunès (Hérault) et en 1992, la Municipalité de Palavas-les-Flots, où il résidait fréquement, inaugure un musée qui lui est consacré.

 

« Tu es sans aucun doute le plus grand illustrateur de notre temps, et ton trait est incomparable. (…) Albert, tu es le Roi. »
Marcel Pagnol en 1959 dans une  lettre à Dubout.

1947 rapporte

"Rapporte !"

Repost 0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 10:16

ste anne 2    La chapelle Sainte Anne fut érigée en 1618 par les Tropeziens, en reconnaissance d'avoir été épargnés par la peste qui ravageait alors la Provence.

 

 

    On y accède par une calade...


ste anne 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    A quelques pas du port et située en hauteur sur une petite colline, son parvis offre un magnifique panorama sur le golfe.


ste anne 1

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De vieux pins parasols ombragent agréablement le lieu, un site classé.

ste anne 4

    Précédée d'un massif porche d'entré, elle se compose d'une nef unique, de deux chapelles latérales et d'un logement destiné à l'ermite qui en assurait la garde. Son architecture très sobre, s'insère parfaitement dans l'environnement.

ste anne 5

 

ste anne 7

 

Classée Monument Historique, elle renferme une belle collection d'ex-voto. (Fermée en temps normal, pour en visiter l'intérieur, se renseigner auprès de l'Office du Tourisme)

Repost 0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 10:10

Suite de notre journée des vieux métiers...

La journée continue : après un aïoli copieux, la reprise est difficile !

vieux-metiers-2 2541 vieux-metiers-2 2712

 

Un petit jus à L'Oustau dou Café et ça repart !!!

vieux-metiers-2 2572
Anciens et plus jeunes : tous participent.

vieux-metiers-2 2571 vieux-metiers-2 2657-2


Un petit tour "Chez Madame" ? (Et oui, c'est un vieux métier aussi !).

Les jeunes gardes champêtres se sont laissés tentés !

vieux-metiers-2 2574
L'animation est assurée par Pascalette avec son petit manège à pédale et par L'Augustin et son vieil instrument !

vieux-metiers-2 2496

 

De vieux outils et engins agricoles, mis à l'honneur, sont sortis de leurs remises...

vieux-metiers-2 2540 vieux-metiers-2 2549 vieux-metiers-2 2555 vieux-metiers-2 2577

 

Pas de fête en Provence sans farandole !

vieux-metiers-2 2691
Vite, vite, les bugadières se pressent et les repasseuses achèvent leur travail : c'est bientôt l'heure du défilé !

vieux-metiers-2 2559 vieux-metiers-2 2564 vieux-metiers-2 2557 vieux-metiers-2 2562

 

 Un défilé ?

vieux-metiers-2 2723

Mais oui, bien sûr, la journée n'aurait pas été complète sans son déhormais traditionnel défilé des petites culottes (à l'ancienne !).

vieux-metiers-2 2730

 

Zou ! Encore une très belle journée de passée si vite...

Allez, on vous dit à tous à l'an que vèn !

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 11:30

    Encore une très belle journée, dimanche dernier, à Allemagne-en-Provence, lors de la traditionnelle Fête des Vieux Métiers.

Une fois de plus, le Comité des Fêtes et l'ensemble des villageois se sont donnés entièrement à la réalisation de cette belle initiative.

En voici le résumé en quelques images... 
De nombreux métiers disparus ou encore d'actualité étaient représentés...

La vannerie.

vieux-metiers-1 2660 vieux-metiers-1 2658

La boucherie à l'ancienne.

vieux-metiers-1 2510

 

Présentation de la distillation de la lavande.

vieux-metiers-1 2568

La postière fidèle... aux Postes.

vieux-metiers-1 2661


Tiens, personne à l'épicerie ? Normal, une petite ardoise indique que "Sian ana manja" (Nous sommes allés manger).

vieux-metiers-1 2511 vieux-metiers-1 2512

Les vignerons.

vieux-metiers-1 2516

Les couturières et les boutis.

vieux-metiers-1 2525

 




Le photographe photographié : c'est lui qui sourit !

vieux-metiers-1 2491
Les belles provençales flanent...

vieux-metiers-1 2654

 

Et la marchade d'herbes papote avec les chalands.

vieux-metiers-1 2493

 

La perruquière, imperturbable, poursuit son travail de précision.

vieux-metiers-1 2518

 

  La fileuse de laine.

vieux-metiers-1 2489

Le matelassier.

vieux-metiers-1 2524

Une petite visite dans la chambre de l'accouchée...

vieux-metiers-1 2488

L'étameur.

vieux-metiers-1 2531vieux-metiers-1 2589

 

Les tambourinaires accordent leurs galoubets...

vieux-metiers-1 2587


Mièlerie : l'apiculteur prépare le précieux liquide qui servira à la fabrication du nougat que l'on peut déguster un peu plus loin.

vieux-metiers-1 2570

 

Cette année, l'exposition temporaire était consacrée à la transhumance et au métier de berger...

vieux-metiers-1 2500 vieux-metiers-1 2505

vieux-metiers-1 2501 vieux-metiers-1 2503

vieux-metiers-1 2504

vieux-metiers-1 2708

 

Mais, il est bientôt midi, l'heure du repas approche et le boulanger à fini ses derniers pains...

vieux-metiers-1 2575
Et la suite, demain !

Repost 0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 10:00

Ce week-end se déroulent comme chaque année dans de nombreux sites de France, les

Journées du Patrimoine.

Profitez-en !

cecile-fabienne-epicerie.jpg

 

Dans le cadre de ces journées, je vous invite à vous rendre au village d'Allemagne-en-Provence (Alpes-de-Haute-Provence) où se déroulera ce


dimanche 19 septembre à partir de 10 heures,

la Fête des Vieux Métiers.


Copie-de-bugade.jpg


De nombreux artisans et participants costumés vous présenteront leur savoir-faire dans diverses techniques anciennes. Bugade, cardage, poterie, couture, fabrication du nougat... s'exposent dans les rues du village.

Venez nombreux !

Repost 0

Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives