Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 16:39

Si vous avez la chance de passer dans le coin de Houlgate, en Normandie, profitez en pour visiter l'exposition de mode sur gravure de Josiane Sabat,

"La Belle Epoque"

La mode sur gravures...

J'ai découvert le travail extraordinaire de cette véritable artiste il y a deux ans lors de la visite d'une de ses expositions sur le thème du costume savoyard.

Son travail, reconnu comme artisanat d'art, consiste à reproduire sur support papier représentant des gravures anciennes de mode illustrée ou de haute couture contemporaine, des personnages habillés de véritables tissus anciens, dentelles, galons et soieries avec détails réalistes en relief. Voici son site :

http://www.lamodesurgravures.com/

(N'hésitez pas à lui laisser un petit mot d'encouragement !)

Inutile de préciser que les qualités premières requises pour cet art son de bons yeux et... une bonne dose de patience !!!

 

 

Repost 0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 11:13

Un petit message d'espoir à tous ceux qui se sont pris des tonnes d'eau depuis cet automne...

Toujours après la pluie vient le beau temps !!!

On tient le bon bout !!!
Repost 0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 10:10

Peut-être avez vous déjà remarqué au cours de vos promenades dans nos petits villages un nom de rue très fréquent : "Barri" (orthographié aussi "bari, barry, bàrri)...

Si cette toponymie se retrouve si fréquemment c'est qu'elle signifie "rempart, mur, chemin de ronde"... Elle est donc liée à la présence de fortifications, encore présentes ou disparues. En voici quelques exemples :

A Eze (06).

A Eze (06).

Rue du Barri à Eze.

Rue du Barri à Eze.

A Bargemon (83).

A Bargemon (83).

Maisons accolées aux remparts de Bargemon.

Maisons accolées aux remparts de Bargemon.

A Grasse (06).

A Grasse (06).

Variante sur le nom à Lorgues (83).

Variante sur le nom à Lorgues (83).

Là, je sais plus où c'est (mais avec cette plaque ornée d'un blason représentant deux rochers, je vais pas tarder à m'en souvenir)...

Là, je sais plus où c'est (mais avec cette plaque ornée d'un blason représentant deux rochers, je vais pas tarder à m'en souvenir)...

A Saint-Tropez (83).

A Saint-Tropez (83).

Toujours à Saint-Tropez.

Toujours à Saint-Tropez.

A Gassin (83).

A Gassin (83).

Place deï Barri à Gassin.

Place deï Barri à Gassin.

Vue depuis la Place deï Barri de Gassin.

Vue depuis la Place deï Barri de Gassin.

Vous trouverez également des variantes dans la forme comme rue du Barri-Vieux à Brignoles (83) ou place Pied-Barri à Flayosc (83).

 

Comme je suis un peu flemme en ce moment, je ne publie pas trop : quand il pleut (et ça arrive souvent ici en ce moment !) ça motive pas et quand il fait beau, j'en profite pour sortir...

Mais je vous suis sur vos blogs et viens bient vite vous faire un petit coucou !!!

Repost 0
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 10:15

Cette pièce de costume particulièrement remarquable n'est pas typiquement provençale, elle était portée un peu partout en France au XIXe siècle.

Le 1er châle cachemire rapporté des Indes qui aurait été introduit en France à la fin du XVIIIe siècle fut un cadeau fait à Marie-Antoinette par le Bailli de Suffren.

Châle cachemire...

C'est Madame de Bourrienne, élégante de l'époque qui en 1813 aurait porté à Paris le premier cachemire qu'elle venait de recevoir des Indes. Elle lança cette mode qui dura jusqu'à la fin du Second Empire.

Sous le Premier Empire et la Restauration, le châle des Indes était le vêtement de grand luxe. L'impératrice Joséphine en posséda jusqu'à 400 !

Quand cette mode se démocratisa, des industriels français commencèrent à en fabriquer.

Châle cachemire...

Savemment plié, il se développait sur les larges crinolines puis, l'ampleur des jupes se réduisant, il fut parfois taillé en manteau (Musée de Champlitte).

Châle cachemire...

Vers 1860, la mode du port du châle commença à passer, beaucoup d'entre eux se retrouvèrent transformés en rideaux, tapis, dessus de tables ou pire, combien ont fini leur vie en chiffons, couvertures pour niches de chien...

L'exemplaire que j'ai eu la chance de trouver dernièrement a traversé les ans sans trop de dommages (juste un petit accroc au centre, dans la partie noire, la plus fragile avec les franges). Il est de forme rectangulaire et mesure 1,67 m sur 3,30 m et c'est une production française : une merveille !

Châle cachemire...
Châle cachemire...

Voici le détail d'un autre modèle carré, aux motifs beaucoup plus fins qui porte en son centre une signature, celui-ci est un modèle plus ancien et importé. Selon la personne qui nous en a fait cadeau (et quel beau cadeau !), il aurait appartenu à l'épouse d'un général de l'Empire.

Châle cachemire...
Châle cachemire...
Repost 0
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 09:44

Pour commencer cette nouvelle année, partons du côté de Draguignan (83) et plus précisément, de la

Pierre de la Fée,

un lieu chargé de légendes...

Pierre de la Fée...

Voici ce qu'en dite le panneau explicatif à proximité du site :

Le dolmen appelé "Pierre de la Fée" en raison d'une légende qui s'y rapporte est une sépulture collective préhistorique datée d'environ 2 500 avant J.-C. Les parois en pierres sèches de la chambre funéraire ont disparu, il ne subsiste que la dalle de couverture (poids d'environ 25 tonnes !!!) et ses supports. Ce dolmen était en liaison avec un habitat.

Pierre de la Fée...
Pierre de la Fée...

Et oui, le dolmen n'est pas qu'une spécialité bretonne, nous en avons aussi en Provence et tout particulièrement de nombreux sites dans le Var.

Mais, ça, ce sera pour un prochain article !

Intéressons-nous maintenant aux légendes liées à la Pierre de la Fée...

La Fée en question serait la Fée Estérel qui a aussi donné son nom au massif montagneux entre le Var et les Alpes-Maritimes.

Elle avait la réputation de rendre fertiles les femmes stériles qui venaient au dolmen afin de tomber enceintes.

Deux légendes liées à ce dolmen font mention de la fée Estérel :

Dans la première, elle aurait séduit, sous l'apparence d'une bergère, un jeune génie du voisinage à qui elle promit de s'unir s'il parvenait à bâtir un autel pour célébrer leur union. Elle lui en fit la description et il parvint à dresser deux des énormes blocs de pierre mais n'arriva pas à mettre en place le troisième. Durant la nuit, la fée souleva la dalle et à son réveil, le génie comprit qu'il n'était pas à la hauteur d'une fée si puissante et fut pétrifié sur place !

Une seconde légende raconte que la fille du comte Armant de Fréjus, Rosilde, fut séduite par Vilfrid, un des pages de la cour. Les amants s'enfuirent à Draguignan et y arrivèrent de nuit, sous un terrible orage. La Fée, émue par la détresse du jeune couple aurait fait apparaître le dolmen pour qu'il s'y abrite...

Pierre de la Fée...

Lors de votre visite, laissez vous inspirer par ces légendes et l'impression que procure ce monument. Peut-être apercevrez vous alors la fée qui le hante...

Pierre de la Fée...
Repost 0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 09:39
Bonne Année !
Repost 0
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 11:23

Tout d'abord, merci à ceux qui ont apporté leur aide à mes soucis de publication d'articles : la solution m'est venue d'une simple mise à jour de mon navigateur !

Sinon, voici le blé de la Sainte-Barbe qui devient joli : je le laisse dehors car dedans, il fait trop chaud, il pousserait trop vite et serait trop "flappi" pour mettre sur la table le soir du réveillon de Noël.

Sinon, c'est fait, nos petits santons sont sortis de leur boîte en carton !

Voici notre modeste petite crèche familiale...

Les plus vieux ont environ 50 ans, ils sont tout usés d'être passés dans nos petites mains d'enfants chaque année. Certains ont même été cassés et recollés à plusieurs reprises... Mais c'est pas grave, ils font partie de la famille !!!

Et pour finir, je vous souhaite à tous de très bonnes fêtes de fin d'année et vous dis à l'an que vèn !

Gros gros poutoun...

Voir les commentaires

Repost 0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 17:34

Vous connaissez sans doute les 4,5 kilomètres de plages de la baie de Pampelonne, lieu de folles festivités estivales pour les vacanciers de tout le Golfe de St Tropez.

Soleil, belles plantes en bikini, champagne coulant à flots sur les corps nus et bronzés sur les plages privées aux noms bien connus : Tahiti, Nikki beach, Club 55, (feue) la Voile Rouge...

Et bien je vous propose de découvrir les charmes de cette frange littorale redevenue sauvage en automne...

Pampelonne au calme...

Sur la plage abandonnée, les bronzés ont perdu leur hâle doré, les nudistes se sont rhabillés...

Pampelonne au calme...

Personne à l'horizon ?

Pampelonne au calme...

Seuls un pêcheur et...

...un pirate !!!

...occupent les lieux...

Pampelonne au calme...
Pampelonne au calme...

Les dunes sauvages sont parsemées de sentiers secrets qui nous invitent à la découverte...

Pampelonne au calme...
Pampelonne au calme...

A tout moment l'on s'attend à voir sortir un Robinson de sa cabane... Je veux bien être son Vendredi dans son petit paradis !

Pampelonne au calme...
Pampelonne au calme...

Nous vivrions d'eau fraîche et du produit de notre pêche. Notre cabane serait petite mais confortable...

Pampelonne au calme...

Peut-être y aurait-il quelques peuplades hostiles !?!

Pampelonne au calme...
Pampelonne au calme...

Impossible de fuir, notre embarcation étant en piteux état !!!

Pampelonne au calme...

Ou alors fuir à la nage ?

Pampelonne au calme...

Ou rester...

...ce décor est si beau !

Pampelonne au calme...

L'infini au-delà des mers, invitation au voyage...

Pampelonne au calme...
Repost 0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 19:02

Aujourd'hui, c'est la Sainte-Barbe, n'oubliez pas de planter votre blé ! Trois petites assiettes ("sietoun"), un peu de coton, quelques grains de blé... On arrose un peu tous les jours et, pour Noël, vous aurez une belle décoration sur votre table calendale.

Et un blé qui pousse bien est signe de prospérité pour l'année à venir !

Blé de la Sainte-Barbe...

Je vous fais de gros poutouns et viens très vite vous faire un petit coucou sur vos blogs respectifs...

Repost 0
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 23:42

Je vous propose de quitter un temps la Provence et de faire un petit tour en Anjou par le biais du blog d'un passionné de costumes et de coiffes de sa région.

Admirez la série de superbes fonds de coiffes collectée ça et là...

tradanjou.canalblog.com

Repost 0

Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives