Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 11:05

Enfin de retour avec un nouvel ordinateur tout neuf !

Vous m'avez beaucoup manqué mais je vais à nouveau pouvoir vous rendre visite sur vos blogs respectifs et vous laisser de petits commentaires.

Le côté positif dans tout ça, c'est que cela m'a donné l'occasion de faire et de voir plein de belles choses que je vais vous faire partager au fil des jours qui vont venir...

vue village 2Aujourd'hui, je vous emmène à Auribeau-sur-Siagne, petit village à l'ouest des Alpes-Maritimes, sur les pentes du massif du Tanneron.

La visite de ce petit village classé vous transporte dans le temps : un petit saut dans le moyen-âge !

arcade

Bâti sur une colline, le coeur du village est blotti dans ses remparts... Vous découvrirez de magnifiques panoramas au fil des ruelles caladées.

arcade vue

puits

"Lou pous" !

paraboles

Je triche souvent avec mes photos (presque toutes retouchées !!!) mais là, j'ai trouvé la présence de ces paraboles tellement évidente ! Dommage...

porte enceinte

Une des deux portes de l'enceinte.

genoise

L'église, au centre du village, déploie ses nombreux étages de génoises.

croix fer

place

La place centrale du village bordée de maisons de "poupées" toutes petites et devancées par de coquets petits jardinets.

panneau sentier

Le clou de la visite, un petit sentier (un peu raide mais très court) vous conduit au bord de la Siagne et de ses rives calmes et vertes.

siagne 1

siagne 3

Un endroit paradisiaque peuplé de canards, poules d'eau, oies.... De très gros poissons prennent le soleil sur des bancs de galets blancs...

canards

barque siagne

siagne 5

Le temps de se tremper les pieds dans l'eau et zou, on remonte au village pour la petite ascension qui nous offre la plus belle vue du village.

vue village

Repost 0
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 09:33

En plus de ne plus pouvoir mettre d'images sur mes articles, mon vieux coucou d'ordinateur me prive maintenant de mettre des commentaires sur vos blogs, les amis !

Je vous rends donc visite anonymement, mais je suis avec attention toutes vos nouveautés !!!

Merci pour vos gentils messages,

à bientôt ai touti !

Repost 0
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 11:14

Ah... les nouvelles technologies !!! Voilà que mon ordi tombe malade : impossible de mettre des photos dans les articles !


Je vais donc profiter de sa convalescence...

Le soleil, la nature renaissante, les vacances :

jouissons des joies du plein air !


A bientôt, gros poutouns à tous !

Repost 0
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 09:46

jupe piquée caraco devantCostume (entièrement reconstitué) de "bastidane" aux alentours de 1830.

Le jupon piqué est une réalisation (entièrement piqué main) d'une amie que je ne remercierai jamais assez pour ce cadeau. Pour la photo, il aurait mérité d'être porté avec un jupon de dessous plus épais pour lui donner l'ampleur qu'il mérite. En effet, dans les années 1830, les tenues étaient basées sur l'ampleur : manches gigot bouffantes, jupes "gonflées" de plusieurs jupons.

Le caraco court en coton imprimé, fermé par des épingles, est porté sur un corset souple. Je l'ai acquis lors du "Vide Gardo-Raubo" de Manosque.

Le tablier, en soie et purement décoratif, vient cacher l'ouverture du jupon.

Le fichu est à l'origine une ancienne robe de baptême !

La coiffe (absente pour l'instant !), reste à trouver pour compléter l'ensemble...

jupe piquée caraco

Repost 0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 10:23

marinsLei Marin d'Aïgo Douço


"Les marins d'eau douce" est une chanson sur un très bel air chanté à plusieurs voix mais au texte drôle et burlesque comment savent le faire les Provençaux !

 

Soun tres veïsseou dedins Marsiho, (bis)

Que van parti per Portugau.

Liloun fa larireto,

Liloun fa larira.

Trois navires de Marseille partent pour le Portugal...

 

Quan y a sèt mes que soun sus l'aïgo, (bis)

Lou pan lou vin, tout a manqua.

Liloun...

Mais, au bout de sept mois (!) de voyage, le pain et le vin viennent à manquer, il n'y a plus de vivres...

 

A mounto mounto vaïa moussi, (bis)

Mount'a la poumo dou grand mat.

Liloun...

Tous demandent au mousse de grimper en haut du mat pour leur dire ce qu'il voit...

  bateau mat monac

Ieu vèsi que lou cèu eme l'aïgo, (bis)

Eme lis oundo de la mar.

Liloun...

"Je ne vois que le ciel et l'eau, et aussi les vagues de la mer !"

 

Qu'ouro lou moussi sus la poumo, (bis)

lou moussi s'ès mis à canta.

Liloun...

Mais, au bout d'un moment, le mousse se met à chanter...

 

Vèsi Touloun, vèsi Marsiho, (bis)

E Nostro-Damo de la Cèuta.

Liloun...

"Je vois Toulon, je vois Marseille, et Notre-Dame de la Ciotat !", s'écrie-t'il du haut du mat...

 

Vèsi de jouino domisello, (bis)

Que proumenoun loun de la mar.

Liloun...

"Je vois de jeunes demoiselles qui se promènent le long de la mer !"

Vernet-entre-port-Marseille  

A canto, canto, vaïa moussi, (bis)

Aro qu'es urous de canta.

"Chante, chante le mousse, maintenant, tu es heureux de chanter !!!"

 

Le tableau est de Claude-Joseph Vernet (1714-1789), L'Entrée du Port de Marseille, 1754.

Repost 0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 10:03

    Petit supplément d'information sur les pots de nuit : comme me l'a indiqué "Elle Brode", les pots de nuit pouvaient, en effet, avoir une partie réservée dans les tables de chevet comme ici :

Photo001 Photo000


La partie de ce petit meuble qui abrite le pot est constituée d'une cavité en céramique blanche épousant la forme du pot, plus facilement nettoyable et donc plus hygiénique.

Photo002

Repost 0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 08:44

    Les beaux jours s'installant plus ou moins définitivement ici, je délaisse quelque peu ordi et blog pour profiter de la nature renaissante...

Toutefois, un petit article s'impose pour remercier la personne qui m'a fait don de ce superbe sur-chemisier en broderie anglaise très rustique et dentelle mécanique (daté des alentours de 1900 et sans aucun caractère régional).

 chemisier dentelle

Le voici porté (juste pour la photo je le promets !).

Bien qu'étant de petit gabari, je n'ai pu le fermer (il manque bien 10-15 bons centimètres dans le dos). La preuve encore que les femmes étaient bien plus petites et menues il y a peine une centaine d'années...

 

Une très belle pièce dans un état impeccable. Merci encore pour ce magnifique cadeau !

 

Repost 0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 09:17

greus li ban

 

    Je vous emmène faire un petit tour dans les Alpes-de-Haute-Provence, à Gréoux-les-Bains visiter la très jolie petite chapelle Notre-Dame des Oeufs. Un bien étrange nom pour une chapelle ! En voici la raison...

 

Son appellation provient d'une coûtume locale qui voulait que les femmes stériles ou désirant un enfant s'y rendaient munies de deux oeufs, le lundi de Pâques. Une fois arrivées, elles devaient en gober un puis déposer l'autre sur place. Lors d'un second pèlerinage, le 8 septembre suivant, le second oeuf devait être intact pour que le voeu se réalise....Oeufs

 

Nous avons effectivement trouvé un oeuf sur place, souhaitons au couple à qui il appartient que leur voeu soit exhaussé !

ND oeufs 2

    Après une petite grimpette d'une vingtaine de minutes (prévoir une bouteille d'eau dès les beaux jours !!!), arrivée sur le petit plateau où se trouve la chapelle. La vue sur la vallée du Verdon y est magnifique.

nd oeufs 1

    L'édifice en ruine sur le côté est un ancien presbytère. Implantée sur un ancien lieu de culte, la chapelle actuelle a été maintes fois remaniée. Elle date dans sa majeure partie du XVIIe siècle.

nd oeufs 3

 

nd oeufs 4

Bonne visite !


Repost 0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 08:03

Pertuis (84)-Meyrargues (13) le 17 avril :

DE LUBEROUN A VENTURI ou Du Luberon à la Sainte Victoire...

 

En 2000, li Reguignaire dou Luberoun ont remis à l'honneur la marche vers la Sainte Victoire, un "roumavàgi" datant du 17ème Siècle. Marche symbolique que les Pertuisien(ne)s ('Li Venturié") effectuaient le 24 avril pour rejoindre le prieuré de la Sainte Victoire à pied pendant 2 jours. Cette fameuse marche, faisait un arrêt à Meyrargues après avoir passé la Durance. C'est maintenant l'occasion de rendre hommage à Joseph d'Arbaud (poète-manadier) qui est né et a vécu à la "Pichoto Bastido". Comme les anciens pèlerins d'antan qui marquaient leur passage en déposant une pierre en "signal", aujourd'hui les Reguignaire dóu Luberoun et autres marcheurs déposent un galet, (preuve du franchissement de la Durance) au pied de la statue de la Vierge que sa mère avait fait dresser lorsqu'il fut guéri d'une grave maladie. Tradition perdue avec le temps, et que les "Reguignaire" perpétuent chaque année en Avril en collaboration avec les municipalités de Pertuis et Meyrargues. Cette année, ils vous donnent rendez-vous le 17 avril avec au programme :

 

- 8H30, Départ de la marche devant l'office de Tourisme de Pertuis

- 10H30, Arrivée à la petite Bastide, maison natale de Joseph d'Arbaud

Cérémonie d'hommage avec : le Félibrige, la Nacioun Gardiano, la Confrérie des Gardians et la Reine d'Arles

- 12H00, Passo-Carriero (défilé) dans le village

- 13h00, Fontaine d'Arbaud, repas sur inscriptions* (20€/Adultes, 10€/Enfants)

-15h00, Théâtre de verdure, animations traditionnelles avec le groupe aixois « Li Farandoulaire Sestian »

Renseignements sur: www.meyrargues.fr tel 04.42.57.50.09 et sur www.lireguignaire.asso.fr

Inscriptions pour le repas: Epicerie UTILE, 9 Cours des Alpes à Meyrargues, tel: 04.42.63.45.87

Repost 0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 11:00

Une très originale initiative s'est déroulée le week-end dernier à Manosque. Mentionnée  dans un article de "La Provence", la manifestation consistait en un vide grenier traditionnel associé à une vente de costumes provençaux anciens ou reconstitués...

Article Rode copie

Bravo aux organisateurs(trices)...

Rendez-vous est pris l'année prochaine pour une seconde édition !

Repost 0

Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives