Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 11:37

    Sous ce titre énigmatique se cache un lieu particulier de la côte des Alpes-Maritimes. Il s'agit de la commune de La Turbie et de son imposant rocher nommé "Tête de Chien" qui surplombe Monaco et la mer de ses 550m d'altitude.



La Tête de Chien a joué un rôle militaire stratégique au cours du XVIIIe siècle : elle doit d'ailleurs son nom particulier à cette fonction et à une homonymie en niçois. Le nom occitan du promontoire est Testa de Camp (extrémité du camp militaire), se prononce comme testa de can (tête de chien). Il est vrai qu'il faut beaucoup d'imagination pour trouver une vague ressemblance avec une face de chien dans ce bloc rocheux... Du chien, il en a juste le bout de la truffe !!!

    Situé non loin de là, le Trophée des Alpes ou trophée d'Auguste, un monument romain, construit au Ier siècle, par l'empereur Auguste, pour célébrer sa victoire sur les tribus ligures qui habitaient les montagnes de la région et attaquaient les marchands empruntant les voies romaines.
Il se trouve sur la Via Julia Augusta. Le calcaire utilisé pour ériger ce monument provient d’une carrière située à environ 500 m : on peut encore y voir les traces des sections de colonnes.

Cet édifice symbolique n'avait aucune vocation militaire : il marquait la frontière entre l'Italie et la Narbonnaise, plus tard repoussée au fleuve Var. Cependant, entre le XIIe siècle et le XVe siècle, il devient forteresse et des maisons sont rattachées au mur d’enceinte comme souvent au Moyen-Âge.
En 1705, quand la guerre entre la France et la Savoie reprit, Louis XIV ordonna la destruction de toutes les forteresses de la région, et le fit ainsi partiellement exploser !!! La population s’en servit alors de carrière : ses pierres servirent entre autres à la construction de l'église du village.

Sa reconstruction partielle fut entamée par des archéologues au début du XXe siècle. A l’origine, la base est estimée à 35 m de longueur, la 1ere plate-forme de 12 m de haut. La rotonde comptait 24 colonnes et la statue d’Auguste surplombait le tout à 49 m de hauteur. Le trophée restauré mesure actuellement 35 m de haut.
D'après la date de sa dédicace, sa construction fut achevée en -6,-7 av. J.-C.
Sur sa façade ouest est gravée la dédicace du Sénat en l’honneur de l’Empereur suivie du nom des 45 peuples ligures pacifiés.












 
Le site est inscrit aux monuments historiques depuis 1944.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Noms F 01/12/2009 13:31


Pareil, je suis passe devant souvent sans savoir ca http://www.braquedubourbonnais.info/fr/nom-chien.htm


mounic 27/11/2009 23:57


je passe souvent devant le "trophée" , sans savoir! je viens de m'instruire ,grâce à ton billet!merci bisous mémé


Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives