Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 10:04
    Non, le Rinquinquin n'est pas un célèbre chien berger des années 1950-60 mais une boisson apéritive de Provence dont voici la recette :



        Ingrédients :

- Environ 400 feuilles de pêcher.
- 1 litre d'alcool blanc de fruits;
- 4 litres de vin blanc sec.
- 650g de sucre.

        Progression :

Laver et essorer les feuilles, les mettre à macérer dans un  bocal fermant hermétiquement avec l'alcool de fruits. La macération doit durer 40 jours.
Faire chauffer à petit feu, deux bouteilles de vin blanc avec le sucre. Lorsque le sucre est fondu, retirer du feu, compléter avec les autres bouteilles de vin et ajouter le jus de macération des feuilles préalablement filtré. laisser refroidir puis mettre en bouteille.

Bien bouché, cet apéritif peut se garder plusieurs années s'il n'est pas bu avant. Il se boit l'été bien frais (avec modération totu de même !!!).


Autrefois, en Provence, le pêcher était utilisé comme végétal thérapeutique : on se servait de ses feuilles, ses fleurs, ses noyaux ainsi que de sa gomme.

Le nom de rinquinquin vient du provençal "requinquilhar" (ragaillardir) et a donné en plus ou moins bon français le mot "requinquer".


Donc, bonne préparation et... soignez vous bien !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nadine de Trans en Provence 12/11/2009 20:46


Re-coucou,

Je connais le rinquiquin, j'en ai bu c'est bon, hum !
Je ne suis plus dans tes liens ? Merci de m'y remettre si tu veux...
Bisous,
Nadine


garibondy 13/11/2009 09:53


Oh ! Avec modération j'espère le rinquinquin !!! Sinon, pour le lien, pas de problème, je corrige cela tout de suite !!!
Bises affectueuses,
Cécile.


mounic 03/11/2009 21:31


comme tu dis! j'en aurais bien besoin pour me "requinquer"! bisous! mémé


LA MALLE AUX TRESORS 28/10/2009 20:24


Merci pour la recette de rinquinquin, je vais la noter, l'année dernière j'ai fait du vin d'orange car on m'avait donné des oranges amères et l'année
d'avant du vin de noix car ma fille m'avait ramené des noix au moment voulu. Les feuilles de pêcher, je présume qu'on les rammasse au moment des pêches. j'essaierai l'été prochain.
 Si tu recherches des poèmes sympas, je te propose ceux de Vette de Fonclave. http://poemes-provence.fr.
Il me semble que tu es souvent en vacances, Veinarde ! Profites en bien. BISES - LA MALLE AUX TRESORS


Franck 23/10/2009 14:26


Sê requinquer avec Gari c'est pas trinquer, même si on se dépéche il faudra attendre que soit préte la liqueur de pêche et garder les bouteilles ça ne veut pas dire les emplir. Malgré tout il faut
avoir la pêche et ne pas pêcher. Ceci dit le rinquinquin, ça doit être excellent surtout avec les feuilles des pêchers de Provence, ça donne envie,
faudrait goûter. Ca sent d'ici, merci, à bientôt.  artaban630


garibondy 26/10/2009 17:46


Ho, la belle prose et les jolis jeux de mots autour de la pêche !!! Je suis preneuse d'un petit poème ou d'un petit texte sur les beautés de notre belle Provence que je pourrais publier sur mon
blog (en citant son auteur bien entendu !!!).
Amitiés, Cécile-Garibondy.

Ps: Je ne serais plus disponible pendant les vacances scolaires mais, promis, dès mon retour, je réponds à tous les messages...


Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives