Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 14:09
        Le rocher de Roquebrune (Var) qui domine la plaine de l'Argens est daté de 280 millions d'années. Il culmine à 373m d'altitude. Ce bloc rocheux isolé ne mesure que 4 km de long sur 2 de large environ mais sa silhouette impressionnante, bien dégagée fait qu'il est visible de loin.

       Peut-être avez-vous déjà apperçu de l'autoroute les trois croix particulières qui le couronnent ?

Voici leur histoire...

De tout temps, ce rocher a eu une valeur symbolique et magique importante. La légende raconte que lorsque le Christ mourut sur la Croix, le rocher se fendit en 3 failles symbolisant les trois plaies ou encore les trois croix du Calavaire.
Suivant cette croyance, les gens y avaient édifié trois croix à son sommet et s'y rendaient en pèlerinage.
Mais, ces trois croix disparurent avec le temps jusqu'à ce qu'un artiste, Bernar (sans "D") Venet décide de redonner corps à cette légende en y installant trois nouvelles croix en acier de plus de 4 m de haut et pesant plus d'une tonne chacune. Elles furent inaugurées en 1991.
Pour leurs formes bien particulières, cet artiste s'est inspiré de trois célèbres oeuvres représentant des Crucifixions : une fresque de Giotto et des tableaux de Grünewald et Le Greco.
 Ainsi, le rocher a retrouvé son ancienne et historique appellation de "Rocher des trois croix".

Giotto, Crucifixion,1303-1306, fresque, 200 x 185cm, église de l'Arena, Padoue.
    Mais, le rocher cache d'autres secrets : voici une autre légende qui tourne autour de sa forme et de ses formes...
Il se raconte qu'une belle jeune femme avait décidé d'y mener une vie d'abstinence et de prières. Mais, un jour, un homme, chassant dans les parages, fut attiré par sa beauté. Face à ses avances insistantes, elle s'enfuit
mais l'homme se lança à sa poursuite.
Acculée dans un endroit sans issue, elle pria la Vierge de l'aider : alors, le rocher s'ouvrit juste assez pour laisser passer la jeune femme qui échappa à l'homme. Depuis, il est dit que seules les êtres vertueux peuvent franchir le "Saint Trou", les autres devant faire le tour en guise de pénitence !!!

Selon l'endroit où l'on se trouve, le rocher peut se voir sous plusieurs formes dont celle d'une femme couchée : on distingue le visage et sa longue chevelure, la poitrine et des jambes. La portion de route d'où elle se voit le mieux porte le nom de "Montée de la Femme Morte"...

    Bon, voilà pour cette semaine... C'est les vacances pour les enfants, donc, malheureusement pas pour moi !!! Je n'aurais pas le temps de vous répondre dans l'immédiat, mais, je vous retrouve dès la semaine prochaine !

Amitiés à tous.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nadine de Trans en Provence 12/11/2009 20:43


Coucou Garibondy,

C'est rigolo car j'avais fait un article sur le Rocher de Roquebrune il y a quelques mois, mais je n'avais pas parlé des trois croix. Merci pour ce beau reportage.
J'ai mis un lien vers ton blog à propos de l'article sur Magali ma tant amado...
Gros bisous,
Nadine


garibondy 13/11/2009 10:13


Il se peut que quelques fois un de mes articles recoupe un des tiens : tu connais tant de choses et ton blog est si complet !!! Peuchère de nous autres, difficile de faire aussi bien !!!
Ce qui est drôle, c'est de consater à quel point, sur un même sujet, les manières de voir les choses sont si différentes... Il est vrai aussi que je n'ai pas le courage de faire des articles aussi
complets que les tiens...
Tu as vraiment du mérite !
Bon courage et bonne continuation,
Cécile-Garibondy.
PS: merci pour le lien !!!


mounic 03/11/2009 21:34


heureuse d'apprendre que je suis (je fus? ) vertueuse! car j'ai traversé le rocher en passant par le "St trou de la Roquette" alors que j'étais jeune mariée! je pesais 46 kgs! maintenant; avec 20
kgs bon poids de plus, je resterais coincée! je ris! bisous et merci mémé


Franck 02/11/2009 20:03


Bonsoir Gari, j'ai passé sur tes articles et avec celui des 3 croix de Roquebrune, je constate que la Provence est bien croyante depuis déjà de nombreux siècles.
J'ai aimé les deux versions celle de la division du rocher en trois lors de la crucifixion du Christ et celle de la femme chassée pour sa beauté qui arrive à s'échapper par une fente de la roche.
Ce sont ces détails qui apprennent à faire connaître  d'avantage la région. Les vacances seront courtes à bientôt.


garibondy 03/11/2009 17:50


Bonjour Artaban,
Toutes nos régions ont des secrets et des légendes plus ou moins connues : j'en suis friande car c'est souvent l'histoire d'un pays qui fait ce que l'on est ! En effet, la Provence s'est forgée,
après la culture grecque puis romaine, avec le christiannisme comme en attestent de nombreux noms de lieux.
Amitiés, Cécile-Gari.
PS: ton glog a un problème ? Je n'ai pas pu le visiter...


Santounette 28/10/2009 21:38


Voilà un rocher que je connais bien, en revanche les légendes un peu moins. Il est vrai que vu de loin, il ressemble à une femme allongée.
Merci pour ta visite.
Bonne soirée


garibondy 03/11/2009 18:25


Bonjour Santounette,

La période de Noël approchant, le santons vont devenir d'actualité et je vais, d'ici quelques temps, écrire un article sur le sujet : puis-je faire un lien vers ton site pour le faire découvrir à
ceux qui ne le connaissent pas encore ?
Amitiés, Cécile-Garibondy


Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives