Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 00:00

raspal portrait     Antoine RASPAL et un peintre arlésien né à Arles en 1738.
Sa famille déjà est versée dans le goût des arts : son père pratique la peinture en amateur et son grand-père maternel est sculpteur.
Antoine obtient rapidement de nombreuses commandes, essentiellement des portaits. En 1760, il quitte Arles pour entrer à l'Ecole de l'Académie Royale. En 1775,  il revient à Arles pour s'occuper de sa sœur devenue veuve et veiller à l'éducation du jeune Jacques Réattu, son neveu, futur peintre lui aussi.

A la fin de sa vie il se désintéressera progressivement de la peinture probablement parce qu'il ne peut plus en vivre. Dès 1786, il ne peint pratiquement plus, puis vers 1800, prend les fonctions de juge de paix de la ville d'Arles. Il décèdera dans sa ville natale en 1811.

 

    Contrairement à la peinture qui se pratiquait alors, il est surtout influencé par les compositions liées à la vie locale, en particulier les costumes arlésiens.

Le Musée Réattu d'Arles conserve plusieurs tableaux de cet artiste rare, dont son chef-d'œuvre l' "Atelier de couture à Arles" peint vers 1760.

Raspal Couturieres

    Ce tableau est un document particulièrement intéressant par la représentation des costumes que portent les couturières et les vêtements pendus au fond de leur atelier, fruit de leur travail. Fichus, robes, coiffes, imprimés sont très bien détaillés et donnent une idée de la manière de se vêtir des femmes à Arles au milieu du XVIIIe siècle.


Raspal famille

Autoportrait d'Antoine Raspal avec sa famille, Musée Réattu, Arles.

 

    Pour voir les principales œuvres d'Antoine Raspal :

- Musée Réattu, Arles : Auto-portrait, Atelier de couturières, Famille du peintre.
- Museon Arlaten, Arles : Portrait de dame, Laveuse au pont de l'observance.
- Musée Granet, Aix-en-Provence : Jeune arlésienne portant l'ancien costume.
- Musée Grobet-Labadié, Marseille : Trois portraits d'arlésiennes : Arlésienne aux œillets, Arlésienne aux yeux bleus et Arlésienne aux yeux marrons.

 

(Source : Wikipédia).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

femmes en 1900 09/11/2010 21:21



des magnifiques tableau ,bonne soirée



mounic 09/11/2010 10:22



enfin! depuis le temps que j'attendais de la "voir" la fameuse Arlésienne! je plaisante! c'est en effet un témoignage très riche sur les costumes de l'époque! merci pour la "vision en
direct"!!!bisous mémé



Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives