Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 10:30

Cette année sera célébrée, le dimanche 22 janvier 2012,

la 662ème fête de la Saint-Marcel.

Cette tradition locale est une des plus anciennes et pittoresques : chaque année, lors du week-end le plus proche de la Saint-Marcel, a lieu la fête des « Tripettes », une cérémonie mi religieuse, mi païenne dont le but est de commémorer l'arrivée dans le village des reliques du Saint protecteur de la cité.

st marcel

Mais qui était Saint-Marcel ?

Né en Avignon au début du Vème siècle, il fut nommé évêque de Die en 463. En revenant de Rome, où il avait voulu voir le pape pour lui rendre compte de sa mission, Saint-Marcel, proche des ses 80 ans, se sentant fatigué, s'arrêta au monastère de St Maurice, près de Montmeyan (83). Il y mourut et y fut enterré. Son tombeau fut entouré d'une grande vénération et, ayant fait de nombreux miracles, il fut proclamé saint.

En 1349, l'abbaye tombant en ruine, St Marcel serait apparut au seul gardien qui restait et lui aurait demandé de faire transporter son corps dans un endroit plus digne de lui. Barjols et Aups apprenant la nouvelle, revendiquèrent aussitôt les reliques. Les habitants de Tavernes, un village voisin, conseillèrent aux Barjolais de s'emparer des reliques sans attendre la décision du chapitre de Brignoles de savoir qui de Barjols ou Aups était le plus près du monastère de Montmeyan.

Le 17 janvier 1350, les Barjolais se hâtent donc vers le monastère et s'emparèrent du corps de St Marcel.

Le groupe ramenant les reliques rencontra en chemin des femmes en train de laver les tripes d'un boeuf que l'on avait abattu en commémoration de celui qui, un jour, fut trouvé dans l'enceinte de Barjols, alors assiégé, et qui sauva les habitants de la famine. Un cortège se format, et en rentrant dans l'église, mélangeant le profane et le sacré, les Barjolais, entonnèrent pour la première fois leur refrain entraînant :

"SANT MACEU, SANT MACEU LEIS TRIPETOS VENDRAN LEU".

tripettes 2

C'est là l'origine de la fameuse danse des Tripettes qui a lieu dans l'église et qui consiste à sauter sur place.

Depuis cette date reculée, suivant un rite immuable, se célébrèrent les offices religieux suivis de la danse des tripettes, la bénédiction d'un boeuf qui est ensuite rôti sur la place publique à l'aide d'un monumental tourne broche. Suivent ensuite les défilés costumés au son des galoubets et tambourins, une pétarade des arquebuses jusqu'à la place du village.

tripettes 1

Selon les années, la fête se célèbre de deux façons :

- La petite St Marcel (sans le bœuf) commence le samedi par les aubades du corps de bravade aux autorités de la ville, un rappel de bravade amène la foule à la collégiale pour les complies traditionnelles suivies de la danse des tripettes, à la sortie une pégoulade et un feu de joie au rythme des fifres et tambours entourent l'air des tripettes, procession de St Marcel dans les rues du village. L'après-midi ont lieu des danses provençales sur la place du village.

- La grande St Marcel (avec le bœuf) : tous les 3 ans. Elle commence une semaine avant, par la nomination du Capitaine de la ville, Capitaine de troupe, l'enseigne porte drapeau, le Major de l'enseigne. Le samedi, des aubades aux autorités, prise de l'épée et du drapeau, défilé dans les rues, bénédiction du boeuf et des armes. Complies suivies de la danse de tripettes. Pégoulade et feu de joie. Grand bal.

 Le dimanche matin à 8 heures, rappel du corps de bravade, rassemblement des groupes folkloriques. A 9 heures, grande messe solennelle avec danse des tripettes. Procession des reliques. Mise en broche et défilé du boeuf.

Le dimanche après-midi : grande fête provençale place de la Rouguière avec provençaux et gardians. Grand bal le soir.

tripettes 3

Participent à la fête de nombreux groupes provençaux, les gardes et soldats en costumes moyenâgeux, fifres, tambours, bravadeurs, les Capitaine de ville et le Capitaine de troupe, Enseigne porte drapeau, Major de l'enseigne...

Venez vite assister à cette belle fete et entonner l'hymne à Saint -Marcel :

 

Barjourens veici la festo

De nostro sant proutectour

Canten sa glori célesto

Sei benfats e soun amour (bis)

Per saluda l’arribado

D’aqueu bénérous patroun

Faguen jouiouso bravado,

Faguen péta lou canoun !

 

Sant Marcèu, Sant Marcèu,

Lou bèu jour qu’est nostro festo,

Sant Marcèu, Sant Marcèu,

A Barjoù rèn de tant beu !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LA MALLE AUX TRESORS 14/01/2012 19:34


la Présidente du Groupe 'Les fileuses d'Oraison" nous a effectivement parlé de la fête des Tripettes à BARJOLS, je crois que nous y étions invités, mais devant le succès, il n'y avait plus de
possibilité pour le repas. Tout est complet. Nous avons donc annulé cette sortie en tant que groupe. Dommage car c'est reporté pour dans trois ans....... BISES- Joëlle

mounic 12/01/2012 21:36


j'ai regardé sur FR3 les deux jours de reportages sur Barjols! magnifique village! Il y avait une jeune femme qui parlait de son livre (sur les tanneries) je n'ai pas retenu son nom, dommage!
gros bisous mémé

Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives