Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 10:30
dentelle fuseaux    C'est à l'occasion d'une démonstration de dentelle par une amie que la question de l'utilisation de la dentelle dans le costume provençal s'est posée : en ce qui concerne la fabrication, il n'y a pas de tradition dentelière en Provence. Elle n'y est d'ailleurs que peu utilisée dans le costume traditionnel.

    C'est encore sur les coiffes qu'elle trouvera le plus largement sa place : bien que les coiffes provençales n’atteignent pas le volume des coiffes bretonnes ou normandes, la « couqueto » marseillaise est tout de même d'une ampleur importante.
Les coiffes d’artisanes ou de bastidanes sont bordées d’une bande de dentelle légère, tuyautée ou non. Souvent étroite, à cause du prix, une bande de mousseline de coton ou un ruban de tulle permet de l'élargir visuellement. Pour les coiffes les plus riches sont utilisées de belles dentelles aux fuseaux de provenances diverses : Valenciennes, Malines, Binche… Les plus courantes sont bordées de dentelles imitant ces dernières et réalisées à Lille, Le Puy-en-Velay, Le Havre, Dieppe, Bayeux, Caen. Les dentelles pouvaient aussi être importées de Savoie ou des Flandres.
La dentelle peut également être présente dans le costume traditionnel provençal par fichus comme sur ce portrait d'arlésienne par A. Raspal de 1785 (Museon Arlaten).

Portrait d'Arlésienne – Antoine Raspal 1785-Museon Arlat
    Bien que l’on sache peu de choses sur une confection locale provençale, le Trésor Félibrige, de Frédéric Mistral, donnant le terme « couissin de damo » (coussin de dame) désignant le carreau, support de travail de la dentelière : on peut penser que nos aïeules ont pratiqué la dentelle au fuseau localement.

    Les particularités de la Provence dans le costume que sont l'utilisation des indiennes, ces tissus aux imprimés déjà très colorés et très décoratifs et les techniques du piqué et du boutis font peut-être que le décor que représente la dentelle n'y aurait plus trouvé sa place ?
Il en est de même pour la broderie qui parsème certains costumes régionaux comme en Bretagne ou en Alsace. Technique de la broderie que l'on trouve en Provence pour quelques fichus (rare) et fonds de coiffes, sous forme de festons pour les bords de chemises et de jupons.

mon fichu blanc 2-copie-1 Modèle de fichu en dentelle taillé dans une robe de baptême.

Finalement, nos dentelles les plus célèbres en Provence sont encore celles de Montmirail !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ÉliDeNeige 30/03/2010 14:38


Dis, est-ce que ça serait possible de voir la troisième photo en plus gros pour que je puisse en admirer la dentelle (nous les adeptes, on aime les détails). J'ai une correspondante à qui je voudrais la soumette. Tu peux m'écrire sur mon courriel. Merci pour tes articles qui me font voyager
intelligente... à peu de frais


Santounette 20/03/2010 12:50



Tu sais pour les histoires de coiffe et de dentelle c'est parfois difficile de comprendre leur nom car certaines se ressemblent énormément. J'ai essayé d'en comprendre les subtilités mais
franchement j'ai renonce, maintenant je me contente d'admirer ces magnifiques coiffes.
Bon week-end 



mounic 17/03/2010 22:57


quelle beauté tout de même! j'ai encore une coiffe de mon arrière grand mère. Ce qui prouve que les paysannes, quand elles "sortaient" étaient chics, elles aussi!!!!bisous (ton cague en brailles
m'a bien fait rire!)mémé


Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives