Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 13:55

Cette magnifique crèche a toute une histoire...


creche monaco ste famille Commandée au tout début du XIXe siècle à Simon, un maître santonnier d'Aubagne, cet ensemble de santons devait occuper l'ancienne cathédrale Saint-Nicolas de Monaco.

Or, cet ancien édifice s'est révélé bien trop petit pour contenir cette crèche imposante... et les paroissiens !


La crèche a donc été remisée. Elle est actuellement conservée au Musée du Vieux Monaco. Depuis, une nouvelle cathédrale a été construite en 1875, en pierre blanche de la Turbie, mais la crèche est restée au musée.

creche monaco vueChaque santon mesure en moyenne de 60 à 80cm. Très bien conservés, ils sont entièrement habillés de tissus d'époque. Les visages fins, peints à la main sont en argile.

Photo002

Photo008

Femme au fagot et femme à la fougasse.

creche monaco tambourinaire

Tambourinaire.

creche monaco arlesienne

Arlésienne au panier de linge.

(Désolée pour la piètre qualité des photos : les santons sont protégés par une vitre et il y a des reflets) !

Photo010

Pêcheur.

Photo009

Femmes de dos (admirez le travail de broderie du fichu) !

creche monaco femmes

Les mêmes de face : femme à la corbeille de linge et femme à la "merlusse".

Un grand merci à la charmante dame du musée qui m'a raconté tout cela avec tant de passion !

Pour en voir plus, cliquez ici puis cliquez sur "Visite du Musée du Vieux Monaco". Dans la fenêtre qui s'ouvre, cliquez sur "Entrée" dans la rubrique "rez-de-chaussée". Une petite vidéo va défiler où l'on voit quelques détails des santons...

Pour finir, un petit message aux "santonophiles" (il doit bien exister un mot plus correct pour ça mais, bon, on s'est compris) : j'ai bien trouvé une dynastie de Simon, santonniers, mais dont les dates de naissance ne correspondent pas avec la date de création de cette crèche... Si vous en savez plus, n'hésitez pas à m'envoyer un petit mot !

UN grand merci à notre spécialiste des crèches, SANTOUNETTE qui a répondu à mes questionnements. Voici sa réponse :

Pas impossible que la crèche soit de Simon mais il est difficile de  juger sur des clichés. Cela a l’air de figurine de carton pierre. Habituellement ils sont plus élancés cependant les corps étaient souvent montés au sein des paroisses. La date est de toute façon erronée. Antoine Simon se lance dans la fabrication de santons d’église seulement dans les années 1830. Il est contremaître chez les Batellier  à son retour du service militaire vers 1825. Il meurt en 1856 ou 57 selon les auteurs. Son oncle maternel, Honoré Coder, mort en 1845  l’a précédé dans cette fabrication.  Mme Delesty a attribué à son fils aîné, Jean-Baptiste mort en 1888 une fabrication de ces personnages qui est infirmée par Arnaud d’Agnel et Léopold Dor. Le dernier de la lignée, Léon 1845-1916 ne fabriquera plus ce genre de production que de façon limitée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Santounette 25/12/2011 19:01


Je connais cette crèche, elle est vraiment magnifique.
En ce qui concerne la date, effectivement il y a une incohérence, ces pièces doivent être nettement plus récentes que la date indiquée sur le panneau.

Santounette 25/12/2011 19:00


Je connais cette crèche, elle est vraiment magnifique.
En ce qui concerne la date, effectivement il y a une incohérence, ces pièces doivent être nettement plus récentes que la date indiquée sur le panneau.

Mireio 08/12/2011 23:08


Merci pour cet article...Sans être "santonophile" j'adore! J'en ai quelques uns que j'ai fini par ranger, pour les protéger de la poussière et du temps!


Bizzzous

mounic 08/12/2011 20:57


quelle merveille! j'en suis comme le ravi!je bade!merci pour ce beau partage! gros bisous!mémé

Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives