Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 13:30
Savoie blason         Loin de notre belle région, lors de mon petit séjour en Savoie, j'ai pensé à vous et en ai pofité pour vous ramener quelques informations sur les très beaux costumes traditionnels savoyards.
Savoie fresque

    La Savoie, par son relief de sommets et de vallées rendant plus difficiles la communication et la circulation entre villes et villages a développé des costumes d'une grande variété de formes. Formes qui ont évolué et perduré plus longtemps que dans les grandes villes. Cette notion vaut bien sûr pour de nombreuses régions.

Voici quelques extraits d'une lettre envoyée en 1898 par une jeune fille de Maurienne à sa cousine :

    "Chère Cousine,

Tu te souviens encore de la curiosité avec laquelle j'ai été regardée à Chambéry, en ta compagnie (...). Après m'avoir fait endosser le costume léger et élégant qui te vas si bien m'as-tu engagée à l'adopter bientôt. Mon accoutrement, comme celui de mes frères, paraît étrange, peut-être grotesque à celui qui n'en connait pas les multiples raisons d'être. La plupart de nos hardes sont nos ouvrages. C'est nous qui filons la laine et le chanvre durant les longues veillées d'hiver, qui tricotons bas et dentelles, qui coupons, cousons, lavons et repassons le linge (...). Nous devons savoir tout faire, travailler beaucoup, dépenser très peu, être un secours et non une charge pour nos familles pauvres (à faire lire à nos ados actuels !!!). Nous n'avons pas le temps de suivre les variations et les caprices continuels des modes parisiennes (...). Sans doute, Elisa, ta robe et ta jupe blanche pèsent moins que ma robe de gros drap, mais elles sont faites pour être portées dans les rues et les promenades d'une ville. Qu'en resterait-il après avoir traversé les rocailles broussailleuses de localités plus accidentées ?
savoie costumeMa robe solide ne craint pas les accrocs, et je la porte au moins quatre ou cinq ans, au lieu que vous en changez à chaque saison. Si je dois m'assoir sur les pierres froides, sur la terre humide, les plis de ma robe me servent de siège. C'est pourquoi elle a été portée par vingt générations successives de villageoises abritées contre le froid et la chaleur, tandis que les citadines rebutaient tour à tour la crinoline, la tournure, la traîne, etc., plus incommodes que nos plis flottants.
Notre tablier montre que nous ne sommes pas seulement les compagnes, mais aussi les aides actives, indispensables des hommes (euh... ça, par contre, on évite de la faire lire à nos maris !!!). Une large ceinture (...) entoure notre taille sans la comprimer comme le ferait le corset proscrit par les médecins. (...) le mouchoir de cou, croisé sur notre poitrine, en dissimule la forme. La pudeur empêche la Mauriennaise se se décolleter (...) comme une actrice, une fille de joie (!!!). Elle réserve d'agréables (ou désagréables !) surprises à son jeune époux (...). Notre unique bijoux est notre croix d'or ou d'argent (...). Pourquoi répudierai-je, comme une vile renégate, l'habillement que notre aîeule a honoré quatre-vingt ans, en accomplissant avec courage tous ses devoirs de jeune fille, d'épouse, de mère (...). A moi son costume antique, tant que j'habiterai le toit de mes pères (...).
Puisses-tu n'être point blessée, dans cette épître par ta tendre et fidèle amie, ta cousine dévouée.
V. E."
   
    Cette réflexion (expimée en un parfait français !) m'a paru tellement universelle et valable pour nombre de costumes traditionnels avec leur histoire, leur origine que j'ai trouvé intéressant de la partager avec tous ceux qui s'interressent aux costumes traditonnels.

savoie frontière 2En Savoie comme ailleurs, souvent, c'est dans les tenues féminines et surtout à travers les coiffes que la créativité s'est développée.
Bien que la coiffe "frontière" soit la plus connue, elle n'est pas une généralité en Savoie et n'était portée que dans les vallées frontalières (d'où son nom). Dans le reste de la Savoie étaient portés bonnets, béguines, berres et autres coiffes noires ou blanches ornées de rubans colorés, rangs de dentelles tuyautées, tulle, fleurs et perles.

La robe et les jupes sont le plus souvent de lainage de couleur noire brune ou bleu foncé. La jupe est plissée de plis canons sur l'arrière afin de donner l'ampleur et parfois, un plissé de tissus bleu rapporté appelé apponsures vient se greffer à l'arrière de la jupe. Le bas des robes et jupes est agrémenté de rubans de velours et plis baigneuses.
La couleur dans le costume est donnée par le châle, équivalent de notre fichu provençal. Il est en soie colorée uniesavoie modestie ou brochée et est agrémenté de riches broderies et longues franges. Le tablier en soie ou en coton, noir ou de couleur, est lui aussi le support de broderies, dentelles et galons.

Par devant, un plastron de dentelle plissée vient garnir le buste : il est appelé modestie...


Dans certaines vallées (l'Arvan), les femmes portent de larges ceintures colorées attachées par une multitude de chaînettes qu'elles fabriquent elles-mêmes : un étonnant travail de patience à confectionner puis à attacher !!!

savoie croixLe bijou le plus fréquent est la croix jeannette que nous portons aussi en Provence.
savoie coeurEn argent ou en or, elle est plus ou moins travaillée et est accompagnée du coulant en forme de coeur symbolisant la foi et la fidélité.

savoie boucle
Il existe une forme de boucles d'oreilles particulière à la Savoie en forme de créole à dents et pendeloques.

savoie tisserande   
Sources documentaires :

- D. Dequier, F. Isler, Costumes de fête en Savoie, Libris, 2002.
- Musée du Costume de Bourg-St-Maurice.
- Musée des Bijoux Savoyards à Séez.
- Ecomusée du Costume savoyard à Sévrier.
- Musée des costumes et des traditions de St Jean de Maurienne.
Je ne peux citer ici tous les nombreux musées d'arts et traditions populaires locaux qui ont le mérite d'exister et qui sont toujours animés par des passionnés. N'hésitez pas à allez les visiter dès que vous en avez l'occasion.
Il existe également en savoie de nombreux groupes de maintenance du costume dont le groupe lou folaton de Passy.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dourvac'h 26/09/2011 21:14



Un article passionnant et cette lettre de 1898 si émouvante... Merci !!! Je signale un petit ouvrage magnifiquement illustré que vous connaissez certainement : "Costumes traditionnels de
Savoie" de Fabian et Anne DA COSTA (éditeur La Taillanderie, 2000, env. 7,50 euros) et le magique "En Savoie : du berceau à la tombe" d'Arnold VAN GENNEP (Ed. Laffitte Reprints, Marseille -
réimpression de l'édition de Chambéry de 1916)... J'ai commencé l'écriture d'un roman bâti qutour du quotidien et des sentiments d'une jeune montagnarde de la vallée du Doron en
Vanoise , année 1912... il sera terminé dans quelques années, je le pense... Amitiés à vous & bravo !



garibondy 28/09/2011 20:54



Bonjour Dourvac'h,


Merci pour les références d'ouvrages sur le costume savoyard qui, comme les costumes de certaines régions de France, mérite d'être mis à l'honneur.


Bon courage pour l'écriture de votre roman, le thème donne déjà très envie de le lire.


"Amistousamen",


Garibondy.



LA MALLE AUX TRESORS 22/02/2010 21:02


Comme dab. très bien ta description sur le costume savoyard, je n'avais pas retenu le terme "d'apponsures", c'est justement les petites plis dont je voulais te parler en dessous la taille. Je
connais bien le groupe des Folatons de PASSY. Nous y somme allés à deux reprises. Au passage j'embrasse Anny et Philippe, elle c'est l'accordéoniste (la brune) qui est aussi secrétaire du groupe et
son mari Philippe qui est danseur. Ils nous avaient trés bien reçus. Je vois que tu n'as pas oublie de prendre en photo les boucles d'oreilles. Effectivement elles sont trés typiques et toutes les
femmes en costume en ont une paire. Elles sont trés belles ainsi que la croix Jeannette et le coulans. Je suis justement entrain de faire du scrap avec des photos que j'avais prises de leur groupe.
Je t'embrasse LA MALLE AUX TRESORS


femmes en 1900 22/02/2010 09:15



merci pour ce partage,c'est très interréssant


bon lundi



mamiegigi 18/02/2010 19:32


merci pour te jolie description du costume Savoyard
jeune au patronage on nous jouer des pièces de théâtre
j'ai joué Marie Stuart
la lettre de la cousine  est très belle


mounic 17/02/2010 22:55


en ce moment, je lis les "Barcelonnettes" ,histoire des gavots partis à l'aventure au Mexique, et les costumes décrits pour les femmes ressemblent fort à ceux des Savoyardes! c'est un super billet
que tu nous fait là! Tu as lu qu'Artaban ne va pas bien? il a arrêté son blog.Le pauvre! Pour les trois "sorellas" j'arrive en retard, mais bien sur, je connais! vu qu'une des soeurs est au
Thoronet à 20 kms de ma maison!!!bisous pluvieux! mémé


Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives