Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 16:19
Nous voici de retour au Musée des Maisons comtoises : après les intérieurs, voyons d'un peu plus près la vie quotidienne...

Les gens, autrefois, vivaient en quasi autonomie. Ils produisaint leur nourriture, tissaient leurs vêtements et se soignaient par les plantes. Le musée rassemble toutes les activités humaines nécessaires à la vie quotidienne :

- Culture : potager, verger, champs de céréales.

    Les variétés potagères et fruitières cultivées ici sont anciennes. L'accent est mis sur la pauvreté de nos productions actuelles : le catalogue officiel des variétés fruitières est réduit à 13 (contre 580 en 1947). Les producteurs de fruits ne peuvent cultiver autre chose que ce qui y est inscrit... De plus, la raréfaction de nos cultures se fait au profit de plants américains... (J'attends vos réactions après cette petite humeur militante !!!).
Les plantes sont disposées par "affinités" entre elles. Certaines d'entre elles éloignent les maladies et les nuisibles. Et bien sûr, pas de désherbant !

- Elevage : ovins, bovins, galinacées, cochons fournissent toutes la matières premières à de bons repas... Ici, certaines varités animales sont de races anciennes.
 
Le bélier : de yeux de diable mais tout petit (pas plus haut que ma cuisse !).

- Conserves, liqueurs et sirops.

  Tout est fait sur place lors d'ateliers ouverts au public.

- Laiterie, fromagerie.
Barattes à beurre à manivelle et au pilon : la tartine beurrée se méritait à l'époque !

- Saloir et fumoir de viandes.
Les bons jambons fumés dans le tué (ou tuyé) spécificité très locale Franc-comtoise.

- Les greniers étaient séparés des maisons pour les sauvegarder en cas d'incendie. Très intéressante exposition sur le matériel agricole.
- Fours à pain.
- Rucher.

- Culture de plantes médicinales et de plantes à textiles. On soignait par les plantes toutes sortes de maladies (pourquoi mon photographe a choisi de s'intéresser en particulier à cette partie du jardin médicinal...).

(Pour lire le texte de la pancarte : cliquer ici).

A très bientôt pour la suite de notre visite !!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mounic 11/09/2009 23:36

comme tu es brave! je vais vite aller voir!gros bisous et merci!!!bon week end! mémé

mounic 09/09/2009 21:34

je reviens! dommage qu'on ne puisse pas lire les indications  des plantes!!!!!bisous de mémé

garibondy 11/09/2009 08:33


Promis, dès lundi (là, je pars en week-end), je mets sur mon blog le texte de la pancarte sur les plantes !
Poutoun, Cécile.


mounic 09/09/2009 21:33

vraiment magnifique, ton voyage "dans le temps"! je me régale! par contre je ne connais pas la chanson des rats, des rats, des rats gros comme ça! alors je donne ma langue...au chat!Tu sais que depuis des années, je cherche le titre d'une vieille chanson que chantait ma maman, je ne connais que quelques phrases! y a t-il un endroit où l'on trouve de vieilles chansons sur le net? merci si tu le sais de m'indiquer le site! bisous mémé

garibondy 11/09/2009 08:22


Pour ce qui est de la chanson des rats, le vrai titre c'est "Le Vieux Château" (musique de Mireille, paroles de Jean Nohain, 1932).
Pour retrouver une chanson sur internet, le plus simple est d'en taper quelques paroles dans un moteur de recherche comme j'ai fait pour trouver les références exactes de cette chanson. J'ai trouvé
un site s'apelle "du Temps des cerises aux Feuilles mortes" qui rassemble pas mal de chansons du XIXe siècle aux années 50. Peut-être que ta chanson s'y trouve ?
Bises, Mémé.


Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives