Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 08:35
    Son utilité première est de protéger la jupe ou la robe des salissures. Il est alors large et enrobant, en tissu sombre (brun, aubergine, vert bouteille...), imprimé (indienne) ou finement rayé.
 
    Mais, il servait également à masquer l'ouverture du jupon placée sur le devant. Un proverbe alpin dirait même que "Qu s'abilho sèns faudiéu s'habilho sèns discreciéu" (Qui s'habille sans tablier s'habille sans discrétion) !

    Enfin, comme de nombreuses pièces initialement utilitaires du costume, sa présence introduit un élément décoratif. Sa couleur se marie à celle de la tenue, il se porte alors plus étroit et sa matière se fait plus riche (soie, taffetas).

    Sa longueur est généralement donnée par rapport au bas de la jupe : de 20 à 25 cm du bas de la jupe ou de la robe, de 20 à 15 cm du bas du jupon piqué.
La taille est froncée de plis canons ou à plis plats. une bande du même tissu que le tablier, un ruban ou un simple cordon servent à la nouer à la taille.

    Certains modèles comportent des poches, plaquées extérieures ou taillées dans le tissu.


Les petites filles ne portaient pas le tablier jusqu'à l'âge de 6-7 ans.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives