Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 18:49
    Le fait de marquer de ses initiales ses vêtements et objets personnels remonte à des temps très anciens. Pour des raisons pratiques, le tailleur de pierres marquait son ouvrage pour être rémunéré. Les documents officiels et lettres d'amour portaient les initiales de leurs destinataires. Un ébéniste gravait sur une armoire de mariage les monogrammes entrelacés des futurs époux. Un mouton affiche sur son dos les initiales de son propriétaire... Les exemples sont nombreux.

    En ce qui concerne le trousseau patiemment brodé des jeunes filles provençales, les initiales ornaient draps, chemises, jupons. Souvent on les trouve rouges au point de croix, blanches au point de bourdon formant un relief, en piqué de Marseille (boutis) sur les jupons blancs de mariage.


Ce travail de patience avait aussi pour but de marquer le linge afin de le reconnaitre lors des bugades collectives.
Qui n'a jamais pensé, en voyant ces initiales sur une pièce de vêtement à la personne a qui il appartenait ?


De nos jours, nous ne portons plus nos propres initiales sur nos vêtements mais, paradoxalement, nous portons celles des autres. Un t-shirt siglé D&G, un polo avec un petit crocodile, un foulard en soie avec un grand H, une virgule sur les basquets des ados (just do it !)...

Pourquoi devenir les panneaux publicitaires des marques et payer pour ça !
Un petit sujet à méditer en attendant le prochain article...


Partager cet article

Repost 0

commentaires

LA MALLE AUX TRESORS 14/09/2009 11:05

Je n'avais pas encore pris connaissance de ce message, sur le lettrage du linge, mais tu l'as vraiment bien dit et je suis entièrement d'accord avec toi. Encore Félicitations pour ton Blog, trés bien rédigé.Merci pour ton petit coucou de rentrée. J'ai été pas mal prise par le Fête du Pain et le Forum des Associations hier, mais je pense, s'il fait beau, venir à la Fête des Vieux Métiers à Allemagne, Nous viendrons en costume pour se joindre à vous. Faut-il réserver pour le repas ? si oui dis-le moi par mail. Bises. La Malle aux Trésors.

Maedes 18/06/2009 14:38

Oh ! comme je suis d'accord avec toi.... je ne porte JAMAIS un vêtement ayant ce genre d'inscriptions!!!! Par contre j'avais en France une grande collection de vieilles chemises, chemises de nuit etc... toutes brodées, que je portais avec délice en été pour aller danser!!! Je n'en ai pris aucune encore... ma fille les adorant.... Et tes jolies photos m'on rappelé le contact rugueux de ces draps dans lesquels nous dormions chez ma grand-mère..... On a fini par en faire des torchons dont certains sont encore dans nos maisons!!!! Oh nostalgie........................Ton blog est une merveille! Merci de tout coeur et bisous. Maedes

garibondy 19/06/2009 09:00


Meri pour tous tes gentils commentaires. Je te retournes le compliment sur ton blog : a quand la publication du guide touristique de l'Argentine vu à travers les yeux d'une française ! Ton regard
décalé, poétique et humoristique est très enrichissant.
Amitiés.


Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives