Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 17:37
    Le fichu est une pièce très importante du costume : il lui confère son côté élégant même pour les tenues les plus modestes.

            Il peut être en coton imprimé, ou en mousseline blanche fine brodée au point de chainette pour des tenues plus riches (parfois deux angles opposés pouvaient être identiquement brodés, l’un à l’endroit, l’autre à l’envers pour que, une fois posé, les deux pointes soient à l’endroit).

           Sa taille et la façon de le porter ont varié dans le temps et selon les modes (quand la mode était à la taille haute, la pointe se portait plus haute).
 
       La pose du fichu
est très importante pour un joli rendu et tout simplement plus de confort. Commencez par le plier en diagonale. Puis le plier 3 fois sur sa plus grande longueur. Fixer les trois plis formés ensemble à l'aide d'une épingle au corsage dans l’axe de la pointe en laissant le cou dégagé. La pointe doit arriver au-dessus de la taille, c'est plus seyant. Ramener les deux pointes restantes devant en arrondissant et drapant sur la poitrine, les fixer à l'aide d'une broche pour les tenues les plus habillées. S’il est assez grand, les pointes se croisent et sont glissées sous le tablier. S’il est petit, les pointes peuvent être rentrées dans le décolleté du corsage.



    Sous le fichu, pouvait être portée une pointe de toile (susarèu) dont le but est d’éviter l’usure et la salissure.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bonjour !

Bonjour ami visiteur de mon "blog". Sois le bienvenu !

Archives